Archive pour 26 mai, 2007

Pastrana en live à 23 h

getimage77.jpg

Red Bull X-Fighters 2007 – Slane Castle – Irlande

Ce Soir Pastrana en live à 23 h

Red Bull X-Fighters à 23 heures sur le lecteur Freecaster ci-dessous.
Pastrana en live à 23 h dans Freestyle pix_trans
La deuxième épreuve des Red Bull X-Fighters 2007 a lieu ce soir aux environs de 23 heures à Slane Castle.

Et vous pouvez voir la retransmission live ici même sur notre lecteur Freecaster…

pix_trans dans Travis Pastrana
Evidemment, comme chaque étape de la série, celle-ci est un véritable événement avec la présence du gratin du FMX mondial : Dany Torres, le vainqueur de l’épreuve d’ouverture à Mexico City, Mat Rebeaud qui revient de blessure, l’Australien Robbie Maddison, l’Américain Jeremy Lusk et notre héros national, Charles Pagès, seront là.

Mais évidemment, tout le monde attend de voir ce que va faire l’invité d’honneur du jour, Travis Pastrana !
 

Si vous êtes aussi curieux que nous, rendez-vous à 23 heures sur notre lecteur Freecaster  situé en bas de la page d’accueil de ce site internet pour vivre en live les tricks des meilleurs freestylers mondiaux…

Cliquez sur l’image si dessous:

X-Fighters Ireland - Live Webcast

pix_trans

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cairoli poursuit avec Yamaha

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Antonio Cairoli et Yamaha, la belle histoire continue. Photo P. Haudiquert
Cairoli poursuit avec Yamaha dans MX2 GP pix_trans
Nous vous le laissions entendre dans un précédent sujet, et la signature est maintenant imminente : en dépit d’une grosse offre de KTM, Antonio Cairoli va prolonger sa carrière avec Yamaha, vraisemblablement pour deux ans avec le MX2 à son programme 2008.
pix_trans dans MX2 GP
KTM a essayé
 

Personne dans le paddock n’est vraiment surpris de cette décision, même si on imagine que KTM a aligné les euros pour tenter de convaincre le Sicilien de rejoindre leur clan.

Mais l’argent ne fait pas tout, et les relations nouées au fil des années entre le jeune Sicilien et la firme aux diapasons a fait la différence.

Rien n’est encore officiel, mais l’annonce ne devrait plus tarder après le meeting qui vient de se terminer à Sugo.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Programme européen
 

Alors qu’il pouvait choisir d’emboiter le pas sur Christophe et filer aux Etats Unis, même sans une grande expérience du supercross, Antonio a préféré choisir le calme de la vie européenne, au sein de sa famille De Carli.

Très attaché au manager Romain qui l’a sorti du lot, Antonio est aujourd’hui une petite star en Italie et ce statut lui convient parfaitement.

Mais le garçon est resté d’une simplicité étonnante et attachante, vivant sur les GP dans la semi du team sans se poser de question.

Chaque soir vous le voyez attablé sous l’auvent avec les mécaniciens et membres du team, les éclats de rire fusant régulièrement au gré de la soirée.

Et vous n’êtes pas plus surpris de le voir, au lendemain d’un Grand Prix, affairé à nettoyer les tapis du camion ou donner la main aux mécaniciens pour replier le auvent du team ! A Sugo, Pascal Haudiquert – Correspondant Moto Verte

pix_trans

Sorby s’éclate…

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Eric Sorby ne se prend pas au sérieux. © S. Bruhn
Sorby s'éclate... dans News pix_trans
Une chouette vidéo datant de l’hiver 2005/2006, sortie des archives de Raphaël Sauze et montrant que le Zooby est un pur talent en matière de pilotage…

Cliquez-ici pour voir la video

Podium pour les Français

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Christophe Bruand décroche la 2e place de l’Europe Absolu, entre Gilbert l’Espagnol et Lenzi l’Italien. Photo M. Lecuit
Podium pour les Français dans MX Europe pix_trans
La première journée du week-end mondial organisé à Boade était réservé au championnat d’Europe. Cervantes chez les 125 Junior et Bruand en Europe Absolu montent tous les deux sur la seconde marche du podium en attendant le championnat du Monde demain.
pix_trans dans MX Europe
Europe Junior : Cervantes 2e
 
Après avoir bouclé le premier tour, comptant 15 zones difficiles comme l’avait souhaité Maya l’organisateur, en tête de l’épreuve, Alexis Cervantes a vu le retour d’un Gomez très performant dans le second tour avec seulement 6 points au compteur.

Tous deux terminent l’étape française à égalité de points, l’Espagnol montant sur la plus haute marche au bénéfice d’une deuxième boucle mieux gérée.

Le pilote tricolore et sa 125 Sherco pointent désormais à la seconde place du provisoire du championnat derrière Gomez alors que Alexandre Morell est huitième. Europe : Bruand à 1 point de la victoire
Dans la catégorie supérieure, c’est un excellent Christophe Bruand qui s’est le mieux sorti des pièges du premier tour, menant la course aux côtés de l’Italien Lenzi. Mais c’est finalement Gibert qui prend l’avantage final pour un point seulement au terme du second tour.

Sherco place donc deux de ses jeunes pilotes français sur les deux podiums de la journée. Bruand pointe également à la seconde place du championnat. Les autres français échouent au pied du podium, avec Gubian et Béthune respectivement quatrième et cinquième.

Gontard termine seulement huitième sur ses terres.A Boade (04), Mickaël Lecuit – Moto Verte

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
Gomez, Cervantes, alfonso, sur le podium Junior.

Résultats
 

Europe Junior : 1. Gomez (Esp) ; 2. Cervantes (Fra) ; 3. Alfonso (Esp) ; 4. Danby (GB) ; 5. Ferrer (Fra)… Provisoire Junior 1. Gomez, 40 ; 2. Cervantes, 30 ; 3. Danby, 30 ; 4. Millan (Esp), 25 ; 5. Alfonso, 21…
Europe Absolu : 1. Gibert (Esp) ; 2. Bruand (Fra) ; 3. Lenzi (Ita) ; 4. Gubian (Fra) ; 5. Béthune (Fra)… Provisoire Absolu 1. Gibert, 33 ; 2. Bruand, 32 ; 3. Oliveras (Esp), 30 ; 4. Béthune, 28 ; 5. Lenzi, 25…

pix_trans

MXGP Brou – Samedi

mickaelpichon260507.jpg

Comme on pouvait s’en douter, les français ont trusté les premières places lors des séances qualificatives du samedi à Brou, où se déroule ce week-end une épreuve du MX3 et de l’Europe 125.

Malgré une impressionnante chute lors d’une séance d’essais libres (photo), Mickael Pichon réalise le meilleur temps en catégorie MX3, tandis que Gautier Paulin et Marvin Musquin auront été les plus rapides dans leur groupe respectif en championnat d’Europe 125.

Dans le groupe A, c’est Gautier Paulin qui réalise la pôle dans la toute dernière minute de la séance.

Il déloge ainsi Khounsith Vongsana qui devra se contenter de la seconde place.

Le leader du championnat devance Maxime Lesage. Un trio de tête 100% français.Dans le groupe B, on retrouvait cinq pilotes tricolores et on les retrouve aux cinq premières places de la séance avec Marvin Musquin en tête devant Soubeyras et Dagod.Les essais qualificatifs MX3 ont été perturbée par le pluie qui s’est invitée en fin de séance.

Malgré une douleur au dos suite à sa chute survenue lors des essais libres, Mickael Pichon réalise le meilleur temps de la catégorie devant Benjamin Coisy, Pierre Alexandre Renet et Yves Demaria.

Là encore on retrouve les pilotes français aux premières places.

Essais qualificatifs MX3
 

1 PICHON Mickael KTM FRA 02:19.1
2 COISY Benjamin HONDA FRA 02:19.3
3 RENET Pierre Alexandre HONDA FRA 02:20.1
4 DEMARIA Yves YAMAHA FRA 02:21.6
5 SALAETS Kritof SUZUKI BEL 02:21.8
6 ZERAVA Martin HONDA CZE 02:21.9
7 LOZANO Alvaro KTM SPA 02:21.9
8 BREUGELMANS Sven KTM BEL 02:22.3
9 MARTIN Christophe KTM FRA 02:22.6
10 BEAUDOUIN Raphaël SUZUKI FRA 02:23.1
11 MARILLIER Johan KAWASAKI FRA 02:23.2
12 KRAGELJ Saso YAMAHA SLO 02:23.4
13 SCHROETER Dennis SUZUKI GER 02:25.3
14 LUXEMBOURGER Mike KAWASAKI FRA 02:25.5
15 VESTRI Martino KTM ITA 02:25.6
16 DEMEESTER Arnaud YAMAHA FRA 02:25.7
17 VAN NOOTEN Jurgen SUZUKI BEL 02:25.9
18 VERHAEGHE Franck YAMAHA FRA 02:26.1
19 JANSSENS Tom KAWASAKI BEL 02:26.2
20 COUDERC Fabien KAWASAKI FRA 02:26.2
21 VIRDIS Simone KTM ITA 02:26.3
22 HANSEN Nicolai Marcher YAMAHA DEN 02:26.6
23 BESONHE Michael KAWASAKI BEL 02:27.2
24 RUF Philip KTM AUT 02:27.5
25 HUBERT Emmanuel SUZUKI BEL 02:27.9
26 STEINBERGS Ivo YAMAHA LAT 02:28.3
27 VAN HASTENBERG Jan HONDA NL 02:29.0
28 MARTENS Yentel KTM BEL 02:29.3
29 GHAYE Didier YAMAHA BEL 02:29.7
30 BRUCART SANCHEZ Ramon KAWASAKI SPA 02:32.0
31 WOUTERS Sven SUZUKI BEL 02:32.5
32 BOZIC Danijel KTM CRO 02:34.3
33 FACCIOLI Gianluca SUZUKI ITA 02:42.2
34 HARBICH Radomir SUZUKI CZE 04:34.2

Essais qualificatifs Europe 125 (tous groupes confondus)
 

1 MUSQUIN Marvin KAWASAKI FRA 02:19.0
2 PAULIN Gautier HONDA FRA 02:20.0
3 SOUBEYRAS Cédric YAMAHA FRA 02:20.8
4 VONGSANA Khounsith KTM FRA 02:20.4
5 DAGOD Hugo YAMAHA FRA 02:22.0
6 LESAGE Maxime HONDA FRA 02:20.6
7 ROMBAUT Loic KAWASAKI FRA 02:22.6
8 GREGORY Lewis SUZUKI GBR 02:22.5
9 TEILLET Valentin KAWASAKI FRA 02:22.6
10 ALLETRU Axel YAMAHA FRA 02:22.8
11 HERNANDEZ PUIG Xavier YAMAHA SPA 02:22.9
12 SCHMIDINGER Gunter HONDA AUT 02:23.6
13 MILLAN Francisco J. KTM SPA 02:23.7
14 CERVELLIN Andréa HONDA ITA 02:23.6
15 SNOW Alex SUZUKI GBR 02:24.2
16 MADDII Marco KTM ITA 02:23.8
17 PHILIPPAERTS Deny HONDA ITA 02:24.3
18 CHARLIER Christophe YAMAHA FRA 02:24.4
19 CARLSSON Johan YAMAHA SWE 02:24.5
20 MARTINEZ RUIZ José Luis YAMAHA SPA 02:24.8
21 RINGHOFER Philipp KTM AUT 02:24.7
22 ROELANTS Joel KTM BEL 02:24.9
23 PANES Pol HONDA SPA 02:24.7
24 CROS Joan KAWASAKI SPA 02:25.2
25 BANKEN Jonathan SUZUKI BEL 02:24.9
26 LARSEN Nikolaj KTM DEN 02:25.5
27 MANZONI Giordano HONDA ITA 02:24.9
28 VANDUEREN Kenny KTM BEL 02:26.2
29 SMITKA Petr YAMAHA CZE 02:24.9
30 LORENZON Daniele HONDA ITA 02:26.4
31 DI PALMA Giuseppe YAMAHA ITA 02:25.1
32 VALADE Mike HONDA FRA 02:26.5
33 LAUREYSSEN Jan YAMAHA BEL 02:25.6
34 SALLEFRANQUE Josse HONDA FRA 02:26.6
35 KROMHOF Ceriel Klein HONDA NL 02:25.6
36 LEOK Martin SUZUKI EST 02:27.8
37 MARTINI Gianluca KTM ITA 02:25.7
38 TRIEST Nick YAMAHA BEL 02:27.9
39 WOUTS Kevin YAMAHA BEL 02:26.0
40 PELLEGRINI Luca KTM ITA 02:27.9
41 MORONI Rudy YAMAHA ITA 02:27.2
42 MAGEN Johnny SUZUKI BEL 02:28.1
43 SCHMIDINGER Andréas HONDA AUT 02:27.6
44 ELGH Alex YAMAHA SWE 02:28.2
45 RAU Tommy KTM BEL 02:27.6
46 VAN OOSTERBOSCH Bram YAMAHA NED 02:28.2
47 LLOYD Vercueil SUZUKI RSA 02:27.8
48 SJOBERG Rasmus KTM SWE 02:28.6
49 LUNEWSKI Jan Olav SUZUKI NOR 02:28.3
50 KINTZIGER Morgan HONDA BEL 02:31.5
51 BAUDREXL Dennis KTM GER 02:29.1
52 MAQUET Cyril KAWASAKI BEL 02:31.5
53 BRAKKE Herjan KTM NL 02:29.4
54 LINDSTROM Kim KTM SWE 02:31.9
55 CLOOTS Jeff SUZUKI BEL 02:32.2
56 TRUYTS Andy HONDA BEL 02:33.0
57 CREMERS Maarten HONDA BEL 02:34.6
58 LAMBAERTS Glenn SUZUKI BEL 02:38.5
59 JANSSENS Nick SUZUKI BEL 02:38.8

sequencepichon260507.jpg

 

5 questions à Josh Coppins

getimage76.jpg

Josh Coppins et Yamaha, un duo gagnant ! Photo P. Haudiquert
5 questions à Josh Coppins dans Interview pix_trans
Leader du Mondial MX1, Joshua Coppins arrive au Japon avec une lourde mission puisque toute l’usine Yamaha attend de lui une nouvelle victoire d’un pilote de la marque à Sugo.

Calme et serein, le Néo-Zélandais a pu découvrir tout cela lors de son passage à l’usine Yamaha.

pix_trans dans Interview
Josh, pour la première fois dans ta longue carrière l’occasion t’a été donnée de visiter l’usine de ton employeur. Quelles impressions ?
 

C’est super, cela permet d’apprécier encore plus le travail que ces gens font pour construire les motos sur lesquelles tu roules, et l’implication de l’usine dans la compétition.

Jamais je n’avais eu l’occasion de rencontrer des responsables Japonais, et quelque part c’est un honneur d’être avec eux, de mesurer leur investissement.

Ils ont vraiment tout mis en œuvre pour que nous puissions gagner des GP ! Quelque part ils vous ont mis un peu la pression avant ce GP ?
Oui bien sûr, et on peut comprendre que pour eux il est important qu’une Yamaha s’impose à Sugo.

C’est leur course, ils ont fait beaucoup de promotion, de nombreux employés de Yamaha y sont invités et je peux comprendre leur discours.

Mais pour moi cette course est comme les autres, je ferais tout ce que je peux pour la gagner comme si j’étais en Belgique, en Nouvelle-Zélande ou ailleurs. Mon but est de remporter le championnat, de gagner un maximum de GP mais la pression sera la même que d’habitude, normale.

115.jpg

Jusque là le championnat se passe plutôt bien pour toi ?


Oui, plutôt bien malgré quelques petites blessures en Italie, puis en Allemagne.

Je reste déçu de ma seconde manche en Allemagne, et de cette chute qui m’a coûté la victoire.

J’avais fait le plus dur en prenant sept secondes d’avance sur mes rivaux, il ne me restait qu’à contrôler la course et je me suis déconcentré un instant, chutant après avoir raté une vitesse dans la section sablonneuse.

Malgré tout j’ai encore augmenté mon avance au championnat, mon but est de me forger une avance d’une cinquantaine de points puis de gérer cet écart.

On sait qu’il est difficile d’avoir un bon résultat chaque week-end, une telle avance te met à l’abri d’une mauvaise journée.

En Allemagne on a vu que pas mal de pilotes pouvaient se battre pour la victoire en MX1, ce qui finalement peut t’avantager dans la course au titre ?

Oui, et cela je le savais avant le début du championnat.

La presse belge ne cessait de dire que le titre se jouerait entre Kevin et moi, mais j’ai toujours dit qu’il y avait d’autres gars capables de gagner.

Un garçon comme Sébastien Pourcel a fait de gros progrès et je savais qu’il serait dangereux en Allemagne, Philippaerts se donne beaucoup, De Reuver a une bonne vitesse, Steve commence à aller de mieux en mieux, Kevin reste dangereux, Leok fut bon en Italie, Barragan a fait quelques bonnes manches.

Ils ne sont pas toujours consistants, si bien que mes rivaux changent à chaque course, et pour moi l’objectif reste d’être sur le podium chaque week-end, bien sûr en gagnant quelques manches et si possible quelques grands prix. Tu as roulé pour Suzuki Geboers, puis pour plusieurs teams Honda avant d’aller chez Rinaldi. Comment cela se passe-t-il avec eux ?

C’est un niveau supérieur à tout ce que j’ai pu connaître jusque là, sur la piste et en dehors de la piste.

La préparation, l’investissement, l’implication de chacun est au top niveau et c’est ce que je pensais trouver chez eux.

Cela fait longtemps que je voulais rouler pour Rinaldi, mais tant que Stefan y était cela n’avait aucun sens puisque j’étais son principal rival.

J’ai du attendre que Stefan arrête, j’aurais espéré que ce soit un an plut tôt mais l’important est que j’y sois aujourd’hui !

A Sugo, Pascal Haudiquert

12

Blog i-Trail |
la passion du 4x4 |
Rallye de Tunisie 2007 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seb FCSM 70
| H²O_2012
| mega blog