Pourcel/Cairoli, égalité à Sugo

getimage75.jpg

Christophe Pourcel gagne facilement sa qualif’. Photo P. Haudiquert
Pourcel/Cairoli, égalité à Sugo dans MX1 GP pix_trans
Il a fait beau pour cette première journée du Grand Prix du Japon, même si quelques gouttes sont apparues brièvement lors de la seconde manche qualificative MX2.

Très spongieux le matin suite aux fortes pluies de la veille, le circuit a été bien travaillé tout au long de la journée et a offert de nombreuses trajectoires compte tenu du nombre d’ornières présentes !

pix_trans dans MX2 GP
Christophe, le chat et la souris
 

Arrivé seulement vendredi au Japon, Christophe a joué au chat et à la souris tout au long de la journée.

Une première séance discrète (13e chrono), une seconde flamboyante (la pôle devant Cairoli) et une manche qualificative où il s’est amusé avec Nicolas Aubin puis Tyla Rattray.

Malgré une équerre peu après le baisser de grille, Christophe a signé le holeshot de la première course devant Nicolas Aubin et Pascal Leuret !

Après trois tours Nico était revenu dans la roue de Chris qui a alors remis un peu de gaz, et dans les derniers tours de course c’est Rattray qui est devenu menaçant pour le world champ’ qui a alors remis du gaz pour s’imposer aisément.

Dans le pit GPKR on a un peu souffert….. Derrière Cri et Tyla, c’est Nico qui prend la troisième place, une bonne opération devant le staff de l’usine Yamaha !

Pascal Leuret fait quatre après une belle manche (il a perdu du temps après qu’un roll-off de Aubin se soit coincé dans son levier de frein avant !) précédant très largement Guarneri, Dougan et Boissière qui n’a pas trop bien roulé après un départ mid-pack.

Tous les européens engagés sont passé dans cette première course, hormis Manuel Monni qui a chuté peu après le départ et s’est déboité une épaule déjà amochée par le passé. Mauvaise journée pour l’italien ! Cairoli bien sûr
Auteur du holeshot de la seconde course, Antonio Cairoli s’est bien sûr imposé avec un boulevard d’avance !

Antonio n’a toutefois pas battu le record du tour détenu par Christophe, et s’impose avec une vingtaine de secondes d’avance sur Searle parti dans le groupe de tête.

Swanepoel a bien bossé pour aller chercher la troisième place , et il est suivi de Hamblin (sa meilleur qualif de l’année), Gundersen, Church et Seistola.

Parti en seconde position Nunn est dégringolé jusqu’au neuvième rang, alors que Simpson parti troisième a fauté et se qualifie en onzième position entre Kojima et Fuyaka.

Deux autres japonais (Kojima et Hirata) se sont qualifiés en première série, et un seul européen a dû passer par le last chance : Elliot Banks Browne, qui a trouvé le moyen de rater la qualification directe la plus aisée de l’année et n’a ensuite signé que le quatrième temps du repêchage !

114.jpg
Bonne performance de Séb’ Pourcel au chrono.

Coppins chippe la pôle à Mackenzie
 

Incroyable Mackenzie, qui tous les ans est un autre homme quand il met les pieds à Sugo !

Vainqueur des deux derniers GP MX2, Billy a longtemps détenu la pôle en MX1 avant que Josh Coppins n’améliore son chrono en fin de séance.

Josh a ainsi fait plaisir à ses employeurs (voir son interview), au terme d’une séance très serrée puisque Josh, Billy, Ken De Dycker et Seb Pourcel se tiennent dans la même demie seconde.

Grosse contre performance pour Kevin Strijbos et David Philippaerts respectivement quinze et dix septième, le vainqueur du dernier GP d’Allemagne se retrouvant juste devant Thomas Allier !

Kornel Nemeth se classe entre Strijbos et Philippaerts, après s’être fait une grosse frayeur lors de la seconde séance libre en sortant de la piste et percutant un spectateur qui a du être hospitalisé.

Un seul Japonais a pu s’intercaler entre les européens : Yoshitaka Atsuta, pilote Honda Cas il y a encore deux ans et désormais pilotes officiel HRC se classe quatorzième, à deux secondes de la pôle. Une pensée pour De Groot
Météo mitigée selon les organisateurs pour dimanche, avec un temps couvert et plus frais, et des risques de petites averses en fin de journée. Mais on nous annonçait un peu d’eau aujourd’hui, et on en a quasiment pas eu !

Pour finir une pensée pour Jan De Groot qui a été hospitalisé mercredi et n’est donc pas du voyage.

Les dernières nouvelles ne sont pas trop bonnes, et nul doute que les pilotes Kawasaki auront à cœur de signer une perf’ pour le ‘géant vert’ unanimement apprécié dans le paddock pour son talent de motoriste mais aussi pour sa gentillesse légendaire.

A Sugo, Pascal Haudiquert

 


Répondre

Blog i-Trail |
la passion du 4x4 |
Rallye de Tunisie 2007 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seb FCSM 70
| H²O_2012
| mega blog