Retour sur Sugo

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit 

Ready to win… and they did it ! Photo P. Haudiquert

Retour sur Sugo dans MX1 GP pix_trans
Alors que tout le monde est maintenant rentré en Europe, un petit retour s’imposait sur cette épreuve atypique marquée par le premier double succès de Kawasaki depuis que les Grand Prix sont entrés dans leur nouvelle ère.
pix_trans dans MX2 GP
Winners. Au fameux « ready to race » des Autrichiens, les Japonais de chez Kawasaki ont préféré un « ready to win » très approprié !

Jamais depuis le regroupement des catégories leurs pilotes ne s’étaient imposés simultanément, et il faut remonter au Grand Prix d’Allemagne 2002 pour trouver trace d’un succès des verts dans la catégorie « reine » avec la victoire de Kenneth Gundersen à Teutschenthal.

La traversée du désert s’achève-t-elle pour Jan De Groot, hospitalisé aux Pays-Bas avec un décollement du diaphragme, et pour qui Billy Mackenzie a eu une pensée à sa descente du podium ? Hara kiri. Coup dur pour le président de Yamaha venu spécialement à Sugo, et qui n’a vu aucun de ses pilotes monter sur la plus haute marche du podium !

Les Bleus s’étaient imposés dans les deux catégories en 2005 et 2006, avec Mackenzie et Everts, et doivent se contenter cette fois d’accessits avec Cairoli et Coppins. L’Italien remporte néanmoins une manche.

Pas de quoi se faire « Hara Kiri » pour autant, Mister President !

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
Mauvais début de saison pour Marco…

Trauma.

Nouvelle journée difficile pour Marc De Reuver, qui n’a pas pris le départ de la seconde manche en raison d’une grosse chute en première manche.

Chutant une première fois dans une profonde ornière située dans le virage en bout de pit lane, alors qu’il était cinquième, Marc s’en est remis une très violente avant la fin de course et souffrait d’un léger traumatisme crânien. Japan. Yoshitaka Atsuta que l’on avait vu ces derniers années en mondial MX1 chez Honda Cas et Suzuki Motovision a fait honneur aux couleurs Japonaises, décrochant en seconde manche une excellente cinquième place. Pilote officiel du HRC, il prend une belle sixième place au Grand Prix et est le seul Japonais dans le top 15.

En MX2, c’est Youhai Kojima qui s’est mis en évidence en seconde manche. L’officiel Suzuki s’est longtemps battu avec Boissière et Aubin, se classant dixième de la manche et neuvième du Grand Prix.

Vol.

La majorité des pilotes est reparti en Europe lundi en fin de matinée, certains d’entre eux profitant de la journée pour aller faire du shopping à Tokyo.

On a pu croiser dans les grands magasins de Ababatsu -le quartier qui regorge de boutiques hifi-audio-video Antonio Cairoli et Christophe Pourcel, venus faire quelques emplettes avant de rejoindre l’Europe.

En ce qui concerne les motos celles-ci seront de retour en fin de semaine, ce qui a poussé Pascal Leuret à déclarer forfait pour Iffendic, préférant aller développer sa moto de Grand Prix avec son team en Italie.

Barragan.

L’Espagnol de chez KTM a décidément du mal à aligner deux bons résultats de suite !

Enfin remis de son épaule douloureuse, Jonathan a fait une fantastique fin de première manche ils ne sont pas nombreux à pouvoir se targuer d’avoir doublé Coppins à la régulière sur une fin de course avant de chuter à deux reprises en seconde manche.

La seconde chute a été tellement violente que l’Espagnol a vu des étoiles et en est resté là.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
Mike Brown enfin dans le rythme.

Rouge.

Superbe opération pour Mike Brown qui après deux nouveaux holeshot a enfin tenu le rythme pendant quarante minutes.

Cinquième puis second, le vétéran américain a ramené le sourire dans le team Cas Honda en manque de résultats depuis le début de saison.

De Dycker n’a lui terminé qu’une manche en sixième position, rentrant sans frein arrière en seconde manche. Watanabe. Seul champion du Monde Japonais, Akira Watanabe avait prêté du matériel à Danny Theybers pour cette épreuve et c’est avec plaisir que nous l’avons retrouvé.

Patron du team AWR (Akira Watanabe Racing), l’ancien champion du Monde 125 a vu le Belge, revenu chez Suzuki après un début de saison sur Honda, rentrer à deux reprises dans les points.

« En fait c’était mon premier GP de l’année dans la mesure où je n’avais pas été retenu par Youthstream pour les précédentes épreuves.

Ce n’est jamais aisé d’arriver comme cela en cours de saison, alors que tout le monde a déjà pris le rythme des courses » me confiait Danny avant les courses.

Ré-intégré au team MTM pour la suite du mondial, il dispute sa dernière campagne mondiale.

Back.

Le mondial retournera-t-il au Japon ?

Aucun accord n’a été officialisé ce week-end, et la faible fréquentation de l’épreuve ne plaide pas forcément en sa faveur.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
Ce serait le dernier Grand Prix du Japon ?

Il y avait beaucoup moins de public que l’année dernière moins de 10 000 dimanche selon nos estimations et pas de show de présentation pour une épreuve que 99% du milieu plébiscite.

Superbe circuit, très exigeant pour les organismes, belle organisation pour une épreuve qui présente l’énorme avantage pour les teams et pilotes de rencontrer techniciens et décideurs des constructeurs Japonais. Pascal Haudiquert

 

 


Répondre

Blog i-Trail |
la passion du 4x4 |
Rallye de Tunisie 2007 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seb FCSM 70
| H²O_2012
| mega blog