Freestyle Mx International – Arènes de Nîmes

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Sept des meilleurs riders du monde vont offrir pour la première fois aux spectateurs des Arènes de Nîmes des sauts et des figures époustouflants.

Le 2 juin 2007, à 21h30, les Arènes de Nîmes vont vibrer au son des motos et de la musique dans des jeux de lumières démentiels.

Né il y a une quinzaine d’année aux Etats-Unis, le Freestyle Motocross est devenu une discipline à part entière avec ses stars qui mettent au point des figures de plus en plus extraordinaires.

De véritables athlètes, qui suivent un entraînement draconien et n’hésitent pas à défier sans cesse les limites de l’équilibre.

Ils vont de plus en plus haut, prennent de plus en plus de risques mais tous leurs sauts sont étudiés et préparés de manière quasi scientifique pour que le spectateur apprécie un show sans faille. Une organisation expérimentée
Nul doute que le contraste sera saisissant entre les antiques Arènes de Nîmes et la nouvelle génération des meilleurs freestylers du monde.

Un choc culturel imaginé par le maître de l’organisation mondiale de ce type d’événement, Patxi Larrea qui, avec sa société Fly Group, organise les plus grands événements de ce type : Red Bull X-Fighters de Mexico ou de Madrid.
Patxi Larrea a, pour l’occasion, fait appel à Sébastien Billault, le Monsieur Freestyle en France.

Il est le team manager de Manu Troux depuis ses débuts et le consultant des plus grands événements de Freestyle MX en Europe : Supercross de Bercy, Freestyle de Quimper, de Pecquencourt ou Tignes Airwaves.
Quand Patxi et Seb organisent un événement, c’est le succès assuré !

Un spectacle colossal
Deux zones de prise d’élan de 20 mètres et deux rampes de six mètres chacune permettront aux pilotes de s’élancer pour réaliser des figures extraordinaires de 23 mètres de long !

Pendant plus de deux heures, l’élite du Freestyle international tiendra les spectateurs en haleine dans un jeu de lumières digne des plus grands concerts.

L’ambiance est variée car chaque pilote choisit sa musique pendant sa prestation.

Le schéma de la compétition
2 heures 15 de spectacle ! Chaque rider effectue une séquence de deux minutes pendant laquelle il effectue entre 8 et 10 sauts.

À la fin de chacun des runs, chaque rider regarde ses meilleurs sauts au ralenti sur l’écran géant de 50m2.
À l’intérieur de la compétition de Freestyle viendra s’ajouter le « Best trick » : le premier rider effectue une figure sur chaque rampe, le suivant est assis sur un « hot spot » au milieu de l’arène.

Le classement se fait par élimination successive sachant que chaque pilote a droit à deux essais.

Un des clous du spectacle, le « tchou-tchou » est un gage supplémentaire de la satisfaction du public : à la fin des runs, tous les pilotes sont dans l’arène et sautent les uns après les autres dans un rythme effréné.

Les notations
Deux juges officiels internationaux attribuent 20 points chacun pour la partie
technique et esthétique, et un juge spécifique mesure, sur 10 points, la réaction
du public qui est donc partie prenante de l’événement.

L’ordre de passage du premier run est tiré au sort par les riders. Le résultat du premier run donne l’ordre de passage du deuxième run en commençant par le dernier, celui qui a obtenu la plus mauvaise note.

Le speaker
Au micro, Francis Magnanou, dont la réputation n’est plus à faire, est une des composantes du spectacle.

Il anime les plus grands shows européens dans toutes les disciplines et a le don de soulever les foules.

Le prix des places
Prix d’entrée adultes : 33 euros.
Enfants de moins de 12 ans : 15 euros.
Billets en vente dans les réseaux
- Ticketnet : www.ticketnet.fr, tél 0 892 390 100, Virgin, Auchan, E. Leclerc, Cultura, Cora
- France Billet : www.francebillet.com, tél 0 892 692 694, Carrefour, Fnac, Géant
- Chez Sud Motos, 2503, route de Montpellier, Nîmes, tél 04 66 84 30 77
- Billetterie des Arènes de Nîmes – Rue de la Violette.
Site Internet : www.ngsfreestylenimes.com

Samedi 2 juin
10.00-12.30 Entraînement FMX
20.00 Ouvertures des portes au public
21.30 Freestyle MX
23.55 Podium et séance de dédicaces

LES SEPT PILOTES CAPITAUX

ALVARO DAL FARRA
Nationalité : italienne
Date de naissance : 6 juillet 1977
Moto : KTM
Débuts en FMX : 2002
Il a commencé sa carrière par le snowboard qui l’a fait connaître en Italie où il a obtenu nombre de victoires et couvertures de magazine. Il a été le premier à se mettre au Freestyle motocross dans la péninsule en 2002. Depuis, il participe avec succès aux plus grandes compétitions en Europe. Artiste confirmé, il a obtenu un diplôme de dessin. L’art transpire de sa personnalité toujours très orientée sur la mode. Il soigne son look et ses sauts sont toujours d’une pureté esthétique. Playboy italien au sang chaud, il ne vient pas à Nîmes pour faire de la figuration !

JEREMY LUSK
Nationalité : américaine
Date de naissance 26 novembre 1984
Moto : Yamaha
Débuts en FMX : 2003
Jeremy a commencé la moto à l’âge de 4 ans quand ses parents lui ont offert un PW 50 pour Noël. Depuis, il n’a jamais arrêté. Ses idoles, Mike Metzger et Seth Enslow, lui ont donné le goût du Freestyle. Aujourd’hui, il fait partie du top 5 mondial et est un membre de la fameuse “Metal Mulisha”. Il est aussi un des rares pilote à poser un « long flip seat grab », un des tricks les plus chauds du moment. Ingérable dans sa vie privée, il devient redoutable sur la piste. Nîmes sera sa première apparition en France

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

TOM PAGES
Nationalité : française
Date de naissance : 25 mars 1985
Moto : Suzuki
Débuts en FMX : 2005
Il est sans conteste la nouvelle star du FMX européen et Manu Troux en a fait son successeur. Il est l’auteur du premier « long flip cliff hanger » qu’aucun pilote au monde, à part lui, n’a encore réalisé. Avec son frère Charles, ils sont les riders qui ont le plus progressé ces six derniers mois. Alors qu’il est réservé de nature, il s’exprime totalement en FMX et semble avoir rayé le mot « peur » de son vocabulaire. À Nîmes devant son public, il sera littéralement surexcité !
EIGO SATO
Nationalité : japonaise
Date de naissance 30 octobre 1978
Moto : Yamaha
Débuts en FMX : 2001
Tout petit déjà il n’aimait pas rester au sol et même à l’école, il était toujours assis sur la table ! Il a découvert sa passion pour le Freestyle Motocross à 17 ans et depuis, toute sa vie est tournée vers cette discipline. Il génère l’admiration de ses collègues par la radicalité et la finesse de ses figures. Quelles que soient les circonstances, il est toujours souriant, heureux, et en pleine forme. Il était invité à une compétition à Tokyo le 2 juin, mais il a décliné l’offre pour venir dans les Arènes de Nîmes.

DANNY TORRES
Nationalité : espagnole
Date de naissance : 10 mars 1987
Moto : KTM
Débuts en FMX : 2001
Danny est la nouvelle perle espagnole du Freestyle MX. A 20 ans, il a gagné la première épreuve des X-Fighters Series à Mexico City devant la star Nate Adams, applaudi par les 45.000 spectateurs présents. Il est maintenant dans le top 3 mondial de ce début de saison. Toujours motivé à 100% c’est un compétiteur dans l’âme. Sa gentillesse et sa simplicité lui attirent de nombreux fans.

MANU TROUX
Nationalité : française
Date de naissance : 2 décembre 1973
Moto : Honda
Débuts en FMX : 2001
Pionnier du Freestyle motocross en Europe, il est le dernier de la toute première génération de freestylers à rivaliser encore avec les plus jeunes. Respecté pour son style pur et sa gentillesse, il compte bien gagner encore quelques grosses épreuves avant sa semi retraite en 2008. Premier rider européen qualifié aux XGames, icône du FMX européen après avoir battu Carey Hart, la référence du FMX US, à Las Vegas, il est reconnu comme le capitaine français de la discipline. Il a écumé tous les contests de la planète. Suite à une troisième fracture du fémur gauche et 6 mois d’arrêt, il revient en pleine forme et motivé comme jamais. À 33 ans le Freestyle FMX de Nîmes risque d’être une de ses dernières rares apparitions sur le sol français.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

ANDRE VILLA
Nationalité : norvégien
Date de naissance : 27 avril 1982
Moto : Suzuki
Débuts en FMX : 2001
Excellent freestyler à ski, il a été immobilisé 15 mois par une vilaine blessure aux cervicales. En guise de rééducation, il s’est essayé à la moto et a fait finalement du Freestyle MX sa spécialité. Talentueux, il a progressé très vite et son style, à la fois agressif et cool, en font l’un des tout meilleurs pilotes actuels. Avec son allure de playboy, il déclenche l’hystérie chez les filles, mais sa concentration prend vite le pas sur tout le reste et en compétition, c’est un fameux client !

 


Répondre

Blog i-Trail |
la passion du 4x4 |
Rallye de Tunisie 2007 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seb FCSM 70
| H²O_2012
| mega blog