Germain, Planet, Guillaume et Pichon

Germain, Planet, Guillaume et Pichon dans Enduro 5fz2nglpwdtsvlqa

Fabien Planet décroche le scratch officieux. Photo JMP

pix_trans dans Enduro
Sur un parcours usant et technique, Fabien Planet s’adjuge les deux jours en E3 et au scratch (officieux).

Marc Germain domine le E1, alors que Pichon et Guillaume se partage l’E2 respectivement samedi et dimanche.

pix_trans
130 kilomètres à parcourir deux fois, 7 spéciales chrono par jour et quelques millimètres de pluie dimanche après-midi pour corser l’affaire.

La 3e épreuve du championnat de France d’enduro 2007 a une nouvelle fois été un modèle du genre après le difficile rendez-vous de Nuits St Georges.

Il faut dire qu’à Bourganeuf, sur les terres de feue la Gilles Lalay Classic, tout le monde s’attendait à un morceau d’anthologie.

Et ce ne sont pas les pluies tombées dans la semaine qui ont rassuré les 275 partants (sur 342 inscrits) du samedi matin.

Mais grâce au savoir-faire du Team Enduro X-Trem secondé par Jean-Luc Miroir et Laurent Charbonnier, la course a pu se dérouler normalement après quelques coupes et autres déviations mises en place au fur à mesure que le terrain se dégradait.

Dans ces conditions parfois difficiles et sur certains passages « extrêmes », les cadors de l’Elite ont tous tiré leur épingle du jeu.

En E1 la logique a été respectée avec une double victoire de Marc Germain (Yamaha), toujours très déterminé, devant un incisif Julien Gauthier (HM) le samedi et Raphaël André (Kawa) le dimanche.

Malgré un parcours pas forcément taillé pour lui, Mickaël Pichon (KTM) s’adjuge la victoire en E2 samedi, grâce notamment à des chronos époustouflants sur la spéciale n°1 typée cross.

Il laisse loin derrière Sébastien Guillaume (HVA) et Manu Albepart (HM), un peu déboussolés par de tels écarts.

Et alors qu’il était nettement en tête avant la dernière spéciale du dimanche, le Sarthois se voit rétrogradé en 3e position après un « saut » de chaîne dans l’ultime chrono, perdant plus d’une minute et demi dans l’affaire.

vqa8fttfav4aha1d
Mickaël Pichon aurait pu gagner sans un saut de chaîne. Photo JMP

Séb’ Guillaume et Albepart en profitent pour remonter au classement de l’E2.

En E3, Fabien Planet (KTM) s’est occupé de tout sur les deux jours, et notamment de l’officieux scratch.

Il oublie littéralement Jean-François Goblet (KTM) et Jordan Curvalle (Sherco) samedi et dimanche dans sa catégorie.

Prochain rendez-vous les 29 et 30 septembre à Mende (48)

A Bourganeuf, Jean-Marie Pouget
Pour voir tous les résultats, cliquez ici

 


Répondre

Blog i-Trail |
la passion du 4x4 |
Rallye de Tunisie 2007 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seb FCSM 70
| H²O_2012
| mega blog