Planet en orbite à Bourganeuf

Planet en orbite à Bourganeuf dans Enduro vrfl6fdzg3udyhtf

Fabien Planet espère faire une meilleure fin de saison mondiale.

pix_trans dans Enduro
Après sa nouvelle double victoire en E3 et au scratch le week-end dernier à Bourganeuf (23), l’officiel KTM s’installe en patron de l’enduro français. Retour sur cette épreuve.
pix_trans
Tu as une nouvelle fois survolé ta catégorie mais également Mickaël Pichon au scratch. Est-ce que ça te met encore plus en confiance ?
 

Fabien Planet : J’ai bien roulé, je n’ai pas fait trop d’erreurs, une chute samedi et une le dimanche et surtout j’ai retrouvé de très bonnes sensations avec la moto.

Depuis le début d’année j’avais des soucis avec la fourche et après avoir bien travaillé dessus, on l’a nettement améliorée, j’étais nettement mieux avec ce week-end.

C’est vrai que Mickaël est très rapide et surtout sur les spéciales typées cross comme il y en avait à Bourganeuf. Mais sur les autres spéciales il est plus à notre portée. Reste que j’ai dû vraiment m’appliquer samedi sur la dernière spéciale pour ne pas commettre d’erreurs et perdre l’avance que j’avais acquise en journée. J’y suis arrivé et c’est important. J’avais déjà gagné le scratch à Massiac le samedi. Mais il faut être très régulier toute la journée, ne pas commettre d’erreurs pour pouvoir l’emporter face à lui. Eric Bernard dit que tu es souvent à 110 % en spéciale. Tu es vraiment obligé de dépasser les limites pour aller chercher le scratch ?
C’est mon style de pilotage. J’attaque beaucoup, mais je ne me fais pas peur ! ça va.

Comment se passe la cohabitation avec Mickaël Pichon au sein du team ?
Aucun souci.

Il apporte son savoir en pilotage, en technique et parfois je lui donne quelques conseils lors des recos de spéciales.

C’est un garçon très simple, il s’est très bien adapté à l’enduro, il ne dit jamais que c’est trop dur, ou mal tracé… etc.

Il est toujours motivé, comme pour tout ce qu’il fait. A chaque fois qu’on fait un truc ensemble, il veut toujours être devant, alors…

Te sens-tu définitivement un ton au-dessus de Marc Germain, Séb’ Guillaume ou Manu Albepart ?

Marc Germain est très rapide et surtout très régulier depuis le début de saison.

Séb Guillaume, j’ai l’impression qu’il a un peu de mal à passer de la 300 en mondial à la 250 en championnat de France.

Quant à Manu Albepart, c’est toujours le même problème, dès que les spéciales sont défoncées, il est un peu moins présent.

Manu c’est vraiment un pilier des classiques, on a pu le voir au Trèfle. Mais pour être devant en championnat il faut qu’il bouffe du sable et du défoncé pour s’habituer aux trous.

Bourganeuf, c’était la 3e épreuve dure de ce championnat 2007, en tous cas en Elite. C’est ce que tu attends d’un championnat national ?

Depuis quelques années on a un très beau championnat de France.

Avec des épreuves dignes d’un mondial. Belles spéciales, super organisations, rien à dire.

Que ce soit avec David Castera ou maintenant avec Jean-Luc Miroir, on a vraiment de bons conseillers.

Il prennent des initiatives, ou n’hésitent pas à dévier comme ce week-end avec les Nationaux quand il s’est mis à pleuvoir dimanche.

C’était bien vu et ça a évité d’aller au bordel intégral avec les Nationaux qui avaient déjà bien souffert.

Petit bilan sur le WEC. Penses-tu pouvoir encore accrocher le podium final ?

Pas vraiment, les trois premiers sont très rapides, ils ont pas mal de points d’avance et j’essaie plutôt pour l’instant de contenir Merriman.

Je peux faire quelques podiums occasionnellement mais pas sur l’ensemble du championnat.

Mais ça devrait aller mieux avec ma nouvelle fourche sur la fin de saison.

19ibkl7cerjdclsg

On te voit sur les dernières classiques en France ?
 

Oui, je les fais toutes sauf la Montée Auvergnate.

Je serai sur la Rand’Auvergne et sur l’Aveyronnaise Classic en août. C’est très ouvert cette année.

Sur trois épreuves, il y a eu trois vainqueurs différents.

Je suis pourtant aussi motivé qu’en championnat mais ce n’est pas évident d’être à 100 % sur des spéciales qu’on reconnaît nettement moins qu’en championnat.

Au Trèfle j’ai fait trop d’erreurs pour me bagarrer en tête.

 


Répondre

Blog i-Trail |
la passion du 4x4 |
Rallye de Tunisie 2007 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seb FCSM 70
| H²O_2012
| mega blog