Jour de gloire pour la famille Pourcel avec une double victoire en GP !

Jour de gloire pour la famille Pourcel avec une double victoire en GP ! dans Christophe Pourcel h8i9llpcsejdbqee

Le 14 juillet est jour de fête national en France depuis des années, et le 15 pourrait le devenir lui aussi après le double succès enregistré par Christophe et Sébastien Pourcel, qui se sont tous deux imposés lors du GP d’Italie.

Pour la première fois dans l’histoire du Motocross deux frères se sont imposés dans leur catégorie respective le même jour et sur le même circuit, permettant à la famille Pourcel d’écrire un nouveau chapitre dans la légende de ce sport après leur double podium MX2 l’an passé à Namur, puis leur double pôle position plus tôt cette saison en Bulgarie.

Les ‘green brothers’ ont du même coup offert à Kawasaki leur second double succès après le Japon, et sont désormais second et troisième des championnats du Monde MX2 et MX1.

Vainqueur de sa manche qualificative samedi, Christophe décrocha la pôle position et fut le premier à entrer sur la grille.

Il n’était pas voisin de Cairoli sur cette grille, mais une fois de plus l’Italien se déporta peu après le départ vers son rival pour signer le ‘holeshot’.

Rapidement revenu en seconde position Christophe prit le meilleur sur Cairoli dans le premier tour et mena la course pendant dix tours.

Cairoli le passa à ce moment, mais Christophe maintint la pression sur l’Italien et franchit la ligne d’arrivée quatre secondes derrière son rival. C’est lui qui signa le ‘holeshot’ de la seconde manche, creusant très vite l’écart sur ses rivaux pendant que Cairoli s’employait à revenir de la cinquième place.

Lorsqu’il accéda à la seconde place au neuvième tour son retard était de huit secondes, et cet écart ne décrut jamais puisque Christophe roulait à un rythme plus élevé que son rival.

Il s’imposera avec vingt trois secondes d’avance sur Cairoli, et remportera le GP avec le même nombre de points que lui alors que Rattray terminait troisième des deux manches.

Second de la séance chronométrée derrière Barragan pour un centième et demi de seconde, Sébastien était particulièrement à l’aise sur cette piste à l’ancienne et prendra deux bons départs le portant à chaque fois en seconde position derrière Brown puis Philippaerts.

Il ne lui faudra que trois tours en première manche et quatre en seconde pour prendre le commandement des opérations et filer vers une double victoire.

Aucune d’elle ne fut aisée à décrocher dans la mesure ou les conditions de course étaient difficiles, avec une forte chaleur et des conditions d’adhérence très variables en fonction de l’arrosage.

Mais Seb contrôla les deux manches avec brio, et maintint à distance Joshua Coppins qui se classa deux fois second.

Christophe Pourcel.

C’est un bon week-end, samedi j’ai gagné ma course qualificative avec une quinzaine de secondes d’avance et aujourd’hui j’ai réussi mes deux départs.

En première manche Antonio était un peu plus fort vers la mi course, et quand il m’a doublé je n’ai pas pu réagir.

J’ai signé le meilleur départ en seconde manche, et quand Antonio est arrivé à la seconde place j’avais huit secondes d’avance.

Nous avions une vitesse similaire, et quand il a réalisé qu’il ne pourrait combler son retard il a levé le pied et mon avance n’a cessé d’augmenter.

C’est un peu une revanche que de le battre sur ses terres et devant son public, je suis content pour l’équipe et nos partenaires.

On travaille dur depuis le début de saison, ce week-end j’utilisais une nouvelle fourche et en semaine entre les épreuves on s’entraîne physiquement avec Thierry Godfroid.

J’espère que je pourrais gagner quelques autres GP d’ici la fin de saison, et la semaine prochaine je vais me retrouver face à mon frère en championnat de France à Ernée.

Il m’a impressionné aujourd’hui, il est désormais très rapide en 450 et je suis fier de sa victoire en GP’

Sébastien Pourcel.

Je suis arrivé ici confiant, après ma prestation en championnat de Belgique la semaine passée.

J’y avais réussi mes trois départs, et ce fut un bon entraînement dans la mesure ou l’adhérence était similaire à celle que l’on trouvait ici à Faenza.

La séance chronométrée ne reflétait pas vraiment la réalité dans la mesure ou ils ont arrosé juste avant le début de la séance, et les temps se sont fait dans les cinq dernières minutes quand la piste séchait.

Aujourd’hui j’ai pris un bon départ dans les deux manches, puis après avoir pris la tête j’ai essayé à mi-course de récupérer un peu car je savais que les dernières minutes de courses seraient difficiles.

Dans la première manche j’étais épuisé en fin de course car il faisait très chaud, et les trois derniers tours ont été particuliers.

Je commençais à penser à cette première victoire quand je suis parti à la faute et je me suis ressaisi de suite.

Dans les deux manches je me suis retrouvé avec Coppins derrière moi mais ce ne fut pas un soucis, car je sais qu’en ce moment je suis plus rapide que lui.

La seconde manche fut plus facile, j’ai pris confiance en moi après ce premier succès car j’étais sûr de pouvoir tenir une bonne cadence pendant quarante minutes’

Gregory Aranda.

Les qualifications se sont mal passées samedi, puisque ma moto a cassé dans le dernier tour de la manche et que j’ai du passer par le repêchage.

J’étais déçu mais je me suis ressaisi, et j’y ai signé le meilleur temps. En première manche j’ai pris un bon départ bien que mal placé sur la grille, et j’étais parmi les quinze premiers quand j’ai chuté.

Il faisait chaud, je suis reparti vingt quatrième et marque finalement deux points.

Mon second départ ne fut pas trop mauvais mais j’ai chuté dans une descente rapide et je suis repassé aux pits pour changer de lunettes.

Je suis revenu en course mais j’ai chuté à nouveau, désormais je me languis de retrouver la 450 le week-end prochain en championnat de France, car j’aime vraiment cette moto’

Roger Pourcel.

C’est un jour fantastique pour nous, il me rappelle l’époque ou Chris et Seb roulaient dans les championnats de France 80 cadet et 125 junior.

Un jour à Sommières ils ont tous deux gagné leur épreuve de championnat, et ce fut un palier important pour trouver des partenaires.

Aujourd’hui je ne m’attendais pas vraiment à un tel résultat, même si je sais depuis longtemps que tous deux ont le potentiel pour gagner !

Christophe m’a surpris en seconde manche, il a aligné des tours rapides en seconde partie de course et Antonio n’a pu suivre la cadence.

Ce week-end Seb était fort, cela s’est vu dès les premiers essais ou il a bien caché son jeu.

Il a raté la pôle de peu, et nous avons trouvé de bonnes trajectoires sur la piste qui lui ont permis de contrôler aisément les manches.

C’est la première fois qu’il gagne un GP, et son frère gagne aussi ; que puis je dire d’autre ?

Bien sûr c’est un vieux rêve qui devient réalité aujourd’hui, mais si nous en sommes là aujourd’hui c’est parce que nous avons travaillé dur avec les mécaniciens, Kawasaki et nos partenaires pour obtenir de tels résultats.

Le week-end fut malheureusement moins bon pour Gregory Aranda, qui avait pris un bon départ en première manche et roulait dans le top quinze quand il a chuté.

Il a réussi à marquer deux points, mais a abandonné dans la seconde après une chute’

Patrick Geladé.

C’est un week-end exceptionnel pour nous, c’est la première fois que deux frères gagnent un GP le même jour.

On sait que Christophe partira prochainement aux USA, et l’an prochain une telle performance sera impossible !

Honnêtement Christophe m’a impressionné ce week-end. Je savais que Seb serait fort, car je commence à le connaître et dès son arrivée vendredi il y a eu quelques signes qui ne trompent pas, alors que Christophe se plaignait lui du circuit et ne semblait pas trop concentré sur l’épreuve.

Il a fait une bonne première manche en suivant Antonio lorsqu’il l’a doublé, et en seconde manche nous avons passé 40 minutes à surveiller les temps chronos sur les moniteurs TV.

Les courses MX1 furent tout aussi dures à vivre, car on sait qu’en début de course Sébastien a parfois du mal à tenir le rythme et quand on l’a vu attaquer d’entrée de jeu on s’est inquiété un peu.

Il m’a surpris en gardant une bonne cadence à deux reprises pendant 40 minutes, désormais à chaque GP ce sera un vainqueur en puissance et l’an prochain ce sera un candidat au titre mondial’

 


Répondre

Blog i-Trail |
la passion du 4x4 |
Rallye de Tunisie 2007 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seb FCSM 70
| H²O_2012
| mega blog