Archives pour la catégorie Cross Inter

Résultats de Montevarchi et Grobbendonk

Avant que la saison ne démarre vraiment en France le week-end prochain

avec le motocross International de Valence, les pilotes de GP se sont retrouvés

à deux endroits différents ce week-end.

Tout d’abord à Montevarchi en Italie où Josh Coppins s’est imposé dans les

deux manches de la journée en MX1 devant Philippaerts.

En MX2, c’est Antonio Cairoli qui met tout le monde d’accord en remportant

les deux manches. A noter les belles places de Nicolas Aubin et Jérémy

Tarroux, respectivement cinquième et sixième du général.

En Belgique, c’est à Grobbendonk que se sont retrouvés les autres pilotes

où Steve Ramon triomphe au général de l’épreuve devant Marvin Van Daele

et Ken De Dijcker.

antoniocairoli180207.jpg

Motocross International de Valence les 24-25 février, On y est !

 valence200207.jpg

Dans quelques heures Valence va devenir la capitale mondiale du Motocross,

avec la présence d’un plateau inégalé dans la jeune histoire du club.

Les principaux teams engagés dans le championnat du Monde, qui s’ouvrira

aux Pays Bas le 1 avril sont actuellement dans le Sud de la France, et

convergeront dès vendredi matin vers Valence ou s’ouvrira officiellement la

saison française de Motocross.

A qui le tour ?

Trois courses ont déjà été disputées depuis le début de l’année, et toutes ont

livré un vainqueur différent !

Après l’Allemand Maximilian Nagl (KTM) à Mantova (Italie) il y a deux

semaines, le Belge Steve Ramon (Suzuki) et le Néo-Zélandais Joshua

Coppins (Yamaha) se sont imposés le week-end dernier, respectivement à

Grobbendonk (Belgique) et Montevarchi (Italie).

Trois pilotes différents, trois marques concurrentes, qu’on est loin de la

domination exercée l’an passé par le duo Everts-Yamaha ! Qui sera le premier à remporter deux épreuves cette année ou qui sera lequatrième larron à s’imposer ?

La question reste entière à quelques heures de ce meeting de Valence qui

rassemblera le « gratin » de la discipline avec la présence des teams

officiels Yamaha, Suzuki, Kawasaki et KTM.

Outre le trio déjà nommé (l’engagement de Nagl vient d’être confirmé), on

imagine bien un David Philippaerts (dauphin de Coppins à Montevarchi),

un Jonathan Barragan (sur le podium de Mantova), un Yves Demaria

(qui fera sa rentrée à Valence au guidon de sa nouvelle Yamaha) ou un

Kevin Strijbos arriver dans la Drôme bourré d’ambitions.

Et peut-on ne pas citer Tanel Leok ou Billy Mackenzie, les deux officiels

Kawasaki, dans la liste de favoris ? Cap au sud
Ces jours-ci, la majorité des teams et pilotes sont dans le Sud de la France,

du côté de Beauvoisin, Pernes ou St Thibery pour préparer ce grand

rendez-vous de Valence et affiner leurs réglages.

Il faut dire que la pression commence à monter gentiment, à cinq semaines

du premier Grand Prix, et qu’il ne faut plus perdre de temps dans la mesure

ou les épreuves vont s’enchaîner tout au long du mois de mars avec le début

des championnats nationaux.

Il n’y a donc plus de temps à perdre, et même si l’ambiance sera détendue

dans le paddock de Valence ou chacun pourra venir côtoyer ses fans, la

tension sera palpable sur la grille de départ ! Si une partie du plateau inter a déjà une, voir deux courses derrière lui,certains vont étrenner officiellement leurs nouvelles montures à Valence, à

l’instar du trio CLS (Anthony Boissière, Steven Frossard et Thomas Allier)

qui a été présenté officiellement lundi en présence des stars de la vitesse que

sont De Puniet, Laconi ou Foret, d’Yves Demaria qui étrennera sa toute

nouvelle structure, du team HDI (Cyrille Coulon et Julien Vanni), du team

Bud Racing (Marvin Musquin et Loic Rombault) ou encore de Pierre

Alexandre Renet (Honda NGS), Gregory Aranda et Livia Lancelot (team GPKR).

 livialancelot200207.jpg

Seule au milieu des hommes

Après avoir passé un mois en Belgique, ou elle a pu se préparer dans

d’excellentes conditions, Livia Lancelot est redescendue dans le Sud afin

de mieux préparer Valence.

Après s’être imposée l’an passé dans la catégorie nationale, elle s’alignera

cette fois avec les inters, au guidon de sa 250 Kawasaki GPKR flanquée

du numéro 114.

Troisième de la Coupe du Monde Féminine, Livia disputera sa première

course sous ses nouvelles couleurs. « Rejoindre une équipe comme GPKR

est un aboutissement pour moi, qui jusque là évoluait dans la structure

familiale.

La création d’une Coupe du Monde permet aux filles d’être reconnues, et

c’est une avancée importante.

Cette Coupe du Monde qui comprend cette année trois épreuves est bien sûr

l’objectif prioritaire de ma saison, et en intégrant un team officiel je vais

pouvoir m’aligner au départ dans les meilleures conditions possibles : moto,

préparation physique, encadrement, tout est là pour que je réussisse » confie

la plus féminine des pilotes mondiales de cross.

Il n’en reste pas moins que la tâche de Livia sera rude à Valence ou elle ne

disposera, comme Tyla Rattray, Pascal Leuret, Anthony Boissière, Nicolas

Aubin, Kenneth Gundersen ou Steven Frossard, que d’une 250 face a une

majorité de puissantes 450.

Liste provisoire des pilotes engagés

1 DEMARIA Yves France Yamaha
2 STRIJBOS Kevin Belgique Suzuki
3 ROELANTS Joel Belgique KTM
4 SWORD Stephen Grande Bretagne Kawasaki
5 LEOK Tanel Estonie Kawasaki
6 COPPINS Joshua Nouvelle Zélande Yamaha
7 BARRAGAN Jonathan Espagne KTM
11 RAMON Steve Belgique Suzuki
12 GUNDERSEN Kenneth Norvège Yamaha
14 DE REUVER Marc Pays Bas Yamaha
16 RATTRAY Tyla Afrique du Sud KTM
18 ALLIER Thomas France Kawasaki
19 PHILIPPAERTS David Italie KTM
20 ARANDA Gregory France Kawasaki
21 FROSSARD Steven France Kawasaki
22 BOISSIERE Anthony France Kawasaki
23 AUBIN Nicolas France Yamaha
24 RENET Pierre Alexandre France Honda
25 ANNELOT Remy France Suzuki
29 BILL Julien Suisse Kawasaki
32 VANNI Julien France Honda
33 COULON Cyrille France Honda
47 LEURET Pascal France Honda
48 MARTIN Christophe France KTM
53 BUFFARD Yannick France Yamaha
75 VAN DAELE Marvin Belgique Honda
77 VERHOEVEN Bas Pays Bas Suzuki
90 POURCEL Sébastien France Kawasaki
101 NAGL Maximilian Allemagne KTM
111 MARTENS Yohan Belgique KTM
112 BREUGELMANS Sven Belgique KTM
114 LANCELOT Livia France Kawasaki
115 RISTORI Marc Suisse Honda
124 CHURCH Tom Grande Bretagne Kawasaki
144 SWANEPOEL Gareth Afrique du Sud Kawasaki
211 MACKENZIE Billy Grande Bretagne Kawasaki
304 BERTHAIN Romain France Kawasaki
519 ROMBAULT Loic France Kawasaki
525 MUSQUIN Marvin France Kawasaki
632 LARRIEU Loic France Kawasaki

Motocross International de Valence

 valence230107.jpg

Peu de temps après avoir raccroché son casque au soir de son dixième sacre

mondial et de son cent-unième succès en Grand Prix, le Belge Stefan Everts

a endossé sa nouvelle tenue de responsable compétition Motocross au sein

de l’usine Autrichienne KTM. Vainqueur l’an passé à Valence, la star du

cross Mondial va pouvoir donner les bons conseils à ses pilotes !

Valence a son palmarès.

Tout au long de ses dix huit ans de carrière, Stefan Everts a emmagasiné une

fabuleuse expérience et un nombre incroyable de succès !

Tout le monde retient bien sûr ses cent-un succès en GP et ses dix titres

mondiaux, mais il a quelque part dans ses résidences Monégasques et Belges

bien d’autres coupes rappelant d’autres succès, comme celui conquis par

exemple à Valence il y a un peu moins d’un an ! Cette expérience, Stefan a tenu à la mettre au service de pilotes.

Il espérait que cela soit avec Yamaha, la firme qui lui a permis de faire

rebondir avec succès une carrière brutalement stoppée à la fin des années 90

par de graves blessures, et cela s’est finalement fait avec KTM. «

Cela fait deux-trois ans que je discutais de mon futur avec Yamaha, mais leur

proposition très tardive ne me convenait guère dans la mesure ou ils me

proposaient principalement de faire des relations publiques.

KTM est venu me proposer un deal beaucoup plus intéressant, puisque je

travaille avec les pilotes à la fois sur leur préparation physique, leur feeling

avec la moto et le testing.

Je vais venir sur tous les GP, pour leur apporter toute mon expérience de la

course, » confiait Stefan début décembre, alors que la Fédération

Internationale lui remettait à Monaco plusieurs trophées le récompensant de

sa saison 2006 et de l’ensemble de sa carrière. Une préparation en Espagne

Depuis quelques jours, c’est au Nord de Valencia (Espagne) qu’Everts a réuni

ses troupes pour mieux préparer cette saison 2007.

Collaborant avec son père Harry, qui a depuis quelques années mis sur pied

une école hivernale dans cette région au climat propice, Stefan a convié

l’ensemble de l’équipe KTM pour trois semaines de stage.

Au programme des tests sur les nouvelles machines, de la préparation

physique, de l’entraînement moto et également un peu de détente.

« J’avais pris l’habitude depuis quelques années de me préparer dans l’école

de mon père, et j’avais trouvé cela très bénéfique.

Dès lors il m’a semblé logique d’y convier les pilotes dont je m’occupe, et ce

séjour va également permettre de mieux se connaître entre les membres du team.

L’usine a réorganisé son service compétition cet hiver, et il est important de

créer une bonne cohésion avant les premières courses, » explique Stefan

heureux dans son nouveau job. Y connaîtra-t-il autant de succès que quand

il était en piste ?

L’avenir le dira. « Ce séjour va nous permettre de nous connaître, ce qui est

une première étape. Chaque pilote à son caractère, et le feeling avec chacun

d’eux sera sans aucun doute différent mais mon but est le même pour tous :

leur donner les conseils dont ils ont besoin, apporter le meilleur de moi

même au team et aux pilotes, » poursuit-il. Philippaerts et Barragan parmi les favoris

Au sein de la copieuse liste d’engagés de l’épreuve de Valence, ou l’on trouve

la majorité des favoris des prochains championnats du Monde, trois garçons

sont actuellement entre les mains expertes du Belge : l’italien David

Philippaerts, l’espagnol Jonathan Barragan et le sud-africain Tyla Rattray.

Les deux premiers disposeront d’une 450, tandis que le troisième qui avait

dominé la première partie du mondial MX2 avant que Christophe Pourcel

ne prenne l’ascendant utilisera une 250 quatre temps.

Déjà trois fois vainqueur à Valence (2002 et 2003 avec Yves Demaria, 2005

avec Ben Townley), l’usine Autrichienne aborde cette saison 2007 avec

beaucoup d’ambitions.

Elle le fait dans une certaine humilité, après avoir connu une difficile année

2006. « Comme toujours notre but est de décrocher un titre mondial, mais

nous savons que cette année encore la compétition sera rude.

Disons donc que nous voulons être compétitifs, et que nous comptons être en

lutte pour le titre dans chaque catégorie, » analyse de son côté l’ancien pilote

Pit Beirer, aujourd’hui en charge du programme compétition de l’usine

Autrichienne Infos pratiques

Le site internet du club (www.mx-valence.com) comporte toutes les informations

sur les horaires et tarifs de ce week-end des 25 et 26 février.

Côté programme, sachez qu’on roulera le samedi de 14h00 à 17h00, avec deux

séances d’essais pour chacune des trois catégories (International, Trophée KTM

et 85cc), alors que dimanche l’action débutera dès 8h30.

Séances d’essais libres et chronométrées précèderont les huit courses de la

journée (trois pour les inters et le Trophée KTM, deux pour les 85cc), les inters

se produisant à 13h15, 15h00 et 16h45. Côté tarifs, il vous en coûtera 20€ pour le week-end si vous achetez votre billet

sur place (10€ pour les 10-14 ans, entrée gratuite pour les moins de 10 ans

accompagnés), et 2€ moins si vous achetez vos billets à l’avance sur le net

(www.France-billet.com ou www.tickenet.fr) ou dans les réseaux France

Billet (Fnac, Carrefour, Geant Casino, Super U) et Ticket Net (Le Progrès,

Auchan, Leclerc, Virgin, Cultura, Cora, Journal de Saône et Loire, Bien

Public, Dauphiné).

Motocross International de Mantova

valence1002071.jpg 

1ère manche :

1.Philippaerts (ITA, KTM) ; 2.Cairoli (ITA, Yamaha) ; 3.Coppins

(NZL, Yamaha) ; 4.Strijbos (BEL, Suzuki) ; 5.Nagl (ALL, KTM) ;

6.Barragan (ESP, KTM) ; 7.Meo (FRA, Honda) ; 8.Pichon (FRA, KTM)

; 9.Priem (BEL, TM) ; 10.Leok (EST, Kawasaki) ; etc…. 2ème manche :

1.Nagl ; 2.Leok ; 3.Cairoli ; 4.De Reuver (PB, Yamaha) ; 5.Pichon ;

6.Rattray ; 7.Coppins ; 8.Bill (CH, Kawasaki) ; 9.Strijbos ;

10.Barragan ; etc… 3ème manche :

1.Barragan ; 2.Nagl ; 3.Coppins ; 4.Ramon (BEL, Suzuki) ;

5.Philippaerts ; 6.Strijbos ; 7.De Reuver ; 8.Nemeth (HON, Suzuki) ;

9.Bill ; 10.Priem ; etc…. Général MX1 :

1.Nagl ; 2.Coppins ; 3.Barragan ; 4.Philippaerts ; 5.Strijbos ; etc…Général MX2 :

1.Rattray ; 2.Searle ; 3.Cairoli ; 4.Monni (ITA, Yamaha) ;

5.Tarroux (FRA, Yamaha) ; etc…

Motocross International de Mantova : Déjà des surprises !

valence03100207.jpg

MX GP – Mantova
Motocross International de Mantova : Déjà des surprises ! dans Cross Inter transparent

La saison de Motocross vient de s’ouvrir en Italie, et a été marquée par une

surprise de taille puisque le jeune Allemand Maximilian Nagl s’est imposé

à tous les pilotes d’usine ! En sera-t-il de même dans deux semaines à

Valence, ou le pack mondial se retrouvera pour la seconde grande épreuve

de pré-saison ?

Nagl « taxe » les usines
Considéré depuis plusieurs années comme le futur leader du cross allemand,

Max Nagl n’avait jamais réellement confirmé son potentiel en plusieurs

campagnes de Mondial MX2.

Il a suffit qu’il change de catégorie et qu’il enfourche une 450 KTM pour

surprendre tout son monde, remportant sa qualification samedi avant de

faire preuve d’une belle régularité dimanche.

Cinquième, vainqueur puis second des trois manches Italiennes, il n’a pas

volé son succès et va maintenant devoir confirmer ce coup d’éclat ! Coppins au rendez-vous
Favori du Mondial MX1 dans l’esprit de beaucoup de gens du milieu, le

Néo-Zélandais Joshua Coppins a confirmé son statut, en prenant la seconde

place de l’épreuve.

Pas dans le coup samedi, il a bien redressé la barre dimanche pour sa

première sortie sur la Yamaha officielle.

Deux fois troisième et une fois septième, il empêche KTM de signer le triplé

puisqu’il devance l’Espagnol Jonathan Barragan et l’Italien

David Philippaerts.

Très rapide, ce dernier a perdu toutes ses chances en ratant son départ en

seconde manche ; vainqueur de la première manche, onzième et cinquième,

il a avec son équipier Barragan donné le sourire à Stefan Everts nouveau

« coach » des pilotes KTM qui sera aux côtés de ses poulains dans

deux semaines.

Côté français ni Sébastien Pourcel, souffrant encore des séquelles d’une

très grosse chute à l’entraînement (qui lui a valu un séjour de plusieurs

jours à l’hopital), ni Pascal Leuret qui s’est fait mal aux adducteurs lors

d’une chute aux essais n’ont pu défendre leurs chances jusqu’au bout.

Pascal a fait deux bons départs mais à du renoncer en seconde manche, ne

pouvant tendre sa jambe dans les virages !

Auteur d’une bonne première manche (septième) et seizième de la seconde

après une chute, Antoine Meo a eu chaud puisque son moteur a serré dans

une portion très rapide du circuit, l’envoyant dans les airs alors qu’il était

en bagarre pour la sixième place. Rattray s’impose en MX2
Dans la catégorie MX2, le champion du Monde 2005 a fait sensation en

plaçant à deux reprises sa 250 sur le podium !

Second et troisième des premières manches, le jeune Italien s’est retrouvé

au sol au dernier départ en compagnie de quelques « gros bras » comme

Tanel Leok ou Tyla Rattray.

Ce dernier s’est lancé dans une course poursuite dont il a le secret, pour

finalement s’imposer dans cette catégorie toujours très disputée, dont il

sera favori à Valence.

D’ici là tout le monde aura peaufiné sa condition physique et le

développement des motos, la quasi totalité des teams et pilotes passant 

les deux prochaines semaines en Italie ou dans le Sud de la France,

afin d’optimiser leurs préparation.

Nombreux étaient les pilotes à Mantova à se plaindre de crampes dans les

bras ou de douleurs dans l’organisme, comme à chaque début d’année !

Blog i-Trail |
la passion du 4x4 |
Rallye de Tunisie 2007 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seb FCSM 70
| H²O_2012
| mega blog