Archives pour la catégorie Livia Lancelot

Interview Livia Lancelot

http://www.dailymotion.com/video/3ic1F5JSamX7GeMG6

48 heures avec Livia !

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Pas une, pas deux mais bien 48 heures non stop (enfin presque !). C’est le temps précieux qu’à passé Laurent Reviron auprès de Livia Lancelot, notre princesse du MX.

Le reportage complet intitulé « in bed with Livia » est à découvrir dans le nouveau MX Magazine, en kiosque samedi 26 mai.

48 heures avec Livia ! dans Livia Lancelot pix_trans
Autres temps forts du numéro, les interviews de Strijbos, Leuret, Coisy, la rétro de Carmichael qui commente les temps forts de sa carrière ou encore un test du kit Rinaldi pour YZF 250. Et puis il y a des cadeaux Troy Lee à s’offrir. A découvrir d’urgence !

Si vous voulez en voir plus, cliquez ici.

Livia Lancelot raconte…

getimage56.jpg

Livia Lancelot se sort bien d’une épreuve piège. © L. Reviron
pixel transparent
Livia revient sur le premier Grand Prix de la Coupe du monde Féminine où elle a fini 3e…
pixel transparent
Livia, 3e du Grand Prix, c’est plutôt bien quand on sait que tu n’es pas à 200 %

Pour moi c’est pas mal.

C’est vrai que je redoutais un peu ce Grand Prix par rapport à ma clavicule cassée récemment.

J’ai eu un peu de mal à reprendre.

C’est vrai que je sauve un peu les meubles.

Je fais 3e à seulement 3 points de la tête du championnat, donc pour moi c’est pas mal.

Pour écouter la suite, cliquez-ici

Podium Allemand pour Livia et Christophe

Podium Allemand pour Livia et Christophe dans Christophe Pourcel barre

20070513232046web20podium20filles20gp5201272.jpg

 

Traditionnel rendez-vous des championnats du Monde de Motocross, Teutschenthal a toujours offert de bons résultats au team GPKR.

Avec Livia Lancelot et Christophe Pourcel sur le podium, alors que Sébastien a joué la victoire dans la seconde manche MX1, la cuvée 2007 de ce grand prix d’Allemagne restera comme un bon millésime pour le team ! Depuis l’Espagne il y a maintenant un mois Christophe n’avait plus eu d’opportunité de monter sur le podium, et pour l’ensemble du team ce fut agréable de l’y retrouver aux côtés d’Antonio Cairoli et Tyla Rattray, ses principaux rivaux dans cette catégorie MX2.

Second de sa séance qualificative en fait une séance chronométrée en lieu et place des traditionnelles courses Christophe n’a pu obtenir la meilleure place sur la grille, sur ce circuit ou un bon départ est primordial.

Ratant son envolée en première manche Chris reviendra en seconde position après quatre tours, mais il était déjà trop tard puisque Cairoli auteur du meilleur départ s’était déjà isolé en tête !

Second de la course, il prendra un meilleur départ dans la manche suivante, sur les talons de Cairoli.

Mais une fois encore l’Italien alignera quelques tours très rapides et même si Christophe maintiendra la pression sur lui il ne sera jamais en mesure de l’attaquer.

Deux fois second, il obtient son meilleur résultat des trois derniers GP et a maintenant deux semaines devant lui pour préparer la manche Japonaise.

Meilleur pilote MX1 aux essais libres, Sébastien décrochera le cinquième temps dans la séance chronométrée et confirmera avec le second temps au warm-up qu’il était bien l’un des plus rapides sur cette piste.

Malheureusement il va rater son premier départ, et ne parviendra jamais à trouver les bonnes trajectoires pour décrocher une décevante seizième place.

Son second départ fut meilleur, et cette fois il trouva les endroits ou doubler pour revenir de la huitième à la quatrième place à mi-course.

Survint alors une averse au moment ou Seb haussera le rythme pour doubler De Reuver puis Ramon, s’installant en seconde position derrière Philippaerts.

Pendant trois tours ils vont se battre pour la victoire, offrant au public une bagarre comme on en voit rarement en MX1 !

Philippaerts conservera un petit avantage sur la ligne d’arrivée, Seb effectuant sa plus probante course MX1 à ce jour.

La Coupe du Monde féminine débutait en Allemagne, et Livia Lancelot a décroché un podium dans cette compétition qui compte cette année trois épreuves.

Livia eut un départ moyen en première manche et remonta progressivement pour accrocher la troisième place derrière l’Allemande Larissa Papenmeier et la championne en titre Katherine Prumm.

Son départ fut meilleur en seconde manche, et malgré le fait qu’elle n’a guère pu s’entraîner normalement depuis deux mois elle se classe une nouvelle fois troisième derrière les Allemandes Steffie Laier et Maria Franke.

Troisième de l’épreuve, Livia a maintenant du temps devant elle pour retrouver son meilleur niveau.

Livia Lancelot. ‘Je redoutais un peu cette épreuve par rapport à ma blessure à l’épaule, et le bilan est bon puisque je ne concède que trois points sur cette épreuve.

Dans les deux manches je suis bien sorti de la grille, mais mes rivales ont ensuite pris le meilleur et il faut que je travaille ce point.

Ensuite j’ai géré mes courses sans chercher à en faire trop, l’expérience de la Suède l’an passé m’a servi.

J’ai préféré jouer la régularité, et celà a payé.

Ce week end on a vu que de nouvelles filles pouvaient s’intercaler entre Laier, Prumm et moi, c’est une bonne chose pour la suite du championnat’

Christophe Pourcel.Hier en qualifications j’ai décroché la seconde place, ne parvenant à améliorer mon chrono du fait du nombreux trafic en piste.

Aujourd’hui je suis mal parti en première manche, et quand je suis arrivé à la seconde place Antonio était loin devant, il n’était plus possible de le rattraper.

Ce fut similaire en seconde manche, même si mon départ fut meilleur.

Antonio roulait bien ici, il était très rapide et a su creuser l’écart dès les premiers tours.

Il était plus fort que moi mais le championnat est encore long, il reste dix courses et nous aurons encore quelques occasions de nous bagarrer ensemble’

Sébastien Pourcel.Dans la première manche j’ai galéré pour trouver les bonne trajectoires, ici c’est vraiment difficile de doubler car la piste est mono trajectoire.

J’avais la vitesse mais cela ne suffisait pas, et j’étais plutôt mécontent de me battre pour une quinzième place…

Je suis arrivé en seconde manche avec d’autres ambitions et mon départ fut meilleur, mais une fois encore ce n’était pas facile de doubler.

Puis j’ai pris une bonne cadence et trouvé de nouvelles traces ou il était possible de doubler, il m’a juste manqué un tour pour doubler Philippaerts.

C’est toujours la même chose à Teutschenthal, il faut bien partir…

Je sais que désormais j’ai ma place à la régulière dans le top cinq, maintenant mon ambition est de gagner des manches et des grands prix.

Pour cela je dois encore mieux partir, c’est le prochain objectif’

Gregory Aranda. J’ai fait une bonne séance qualificative hier, et ce matin j’étais content de signer le onzième temps au warm-up.

J’ai raté mon premier départ et je me suis retrouvé en queue de peloton, c’est vraiment difficile de doubler ici et je suis remonté vingt et unième.

Dans l’autre course je me bagarrais avec Tarroux quand nous nous sommes accrochés, je me suis retiré avec de la boue partout sur moi du fait de l’arrosage.

Maintenant je dois travailler sur ma vitesse, si je peux gagner une seconde au tour ce sera parfait’

Patrick Geladé.Ce fut une bonne journée pour le team, et nous allons d’abord parler de Livia qui est montée sur le podium.

Du fait de sa blessure à l’épaule nous redoutions un peu cette course, mais même si elle n’était dans les meilleures conditions Livia est sur le podium.

C’était notre objectif, je dirais même qu’elle a ait mieux que prévu puisqu’elle ne compte que trois points de retard sur le leader.

Maintenant nous avons du temps pour préparer la Suède, puis Lierop. Christophe a obtenu les résultats que l’on attend de lui chaque week-end, il a changé d’état d’esprit depuis l’Italie mais tout ne se règle pas en une semaine !

Il a prouvé aujourd’hui qu’il avait toujours cette envie de gagner, il n’était pas si loin de Cairoli et plus rapide que le reste du plateau.

S’il continue à travailler il va se rapprocher encore d’Antonio, et eux deux nous offriront de belles courses.

Au championnat Antonio a désormais une avance conséquente, ce sera difficile de le battre s’il n’a pas de soucis !

Mais nous allons continuer à travailler dur.

Sébastien a eu une décevante première manche, il a pris un mauvais départ et en fin de course sa moto a perdu un peu de puissance.

Nous lui avons monté un autre moteur préparé et plus puissant pour la seconde manche, et il en fait excellent usage !

La course fut très animée, l’une des plus belles que l’on ait vu depuis longtemps en MX1 et Seb est passé si près de la victoire…

C’est bon pour son moral’

Roger Pourcel.On repart d’ici avec deux podiums, et si Seb avait mieux roulé en première manche on aurait pu en avoir trois !

Mais ce fut dans l’ensemble un superbe week-end, et même si Seb n’est pas monté sur le podium il a prouvé qu’il était prêt à gagner des courses MX1.

Malheureusement il a loupé son premier départ, et on sait que sur cette piste il est très difficile de doubler.

Pour la seconde manche il a utilisé son moteur préparé, et il a vu que c’était mieux pour se battre devant.

Il a encore gagné du physique, je pense que la première victoire en GP ne va plus tarder.

Christophe a bien travaillé cette semaine et il termine à deux reprises second, ici c’est rapide et il fallait partir devant.

Antonio est rapide et consistant en ce moment, et avec ses deux holeshot il était quasiment impossible de le battre.

On a beaucoup travaillé avec Livia en début de saison, malheureusement sa fracture de la clavicule lui a fait perdre du temps.

Aujourd’hui elle a fait deux bonnes courses, elle sait ce qui lui reste à faire avant d’aborder les prochaines courses et nous allons avoir le temps de travailler avec elle avant la Suède’

Livia Lancelot 3e !

getimage44.jpg

Livia est sur le podium de cette première manche de la Coupe du monde féminine.
Livia Lancelot 3e ! dans Livia Lancelot pix_trans
16.jpg

Livia a réussi à « limiter les dégats » lors de cette manche d’ouverture du championnat.

A court de préparation et de roulage, elle marque quand même de gros points et garde ses chances pour le titre.

Livia Lancelot débute la Coupe du Monde féminine avec le team GPKR

livialancelot110507.jpg

C’est ce week-end à Teutschenthal (Allemagne) que s’ouvre la

Coupe du Monde féminine, dont c’est la troisième édition.

Trois épreuves figurent aujourd’hui au calendrier de cette compétition,

les Pays Bas ayant rejoint l’Allemagne et la Suède.

Livia Lancelot y fera sa première sortie officielle sur une

KX250F Kawasaki du team GPKR.

Troisième des deux dernières éditions de cette Coupe du Monde,

Livia Lancelot aborde pour la première fois cette compétition au sein

d’un structure officielle après deux saisons en tant que pilote privée.

« Avec aujourd’hui trois épreuves cette Coupe du Monde prend de l’ampleur,

et permet de valoriser le cross féminin.

Notre sport se professionnalise, et il est aujourd’hui intéressant de

voir que les trois lauréates des éditions précédentes reçoivent

cette année un soutien officiel.

C’est important de voir notre discipline reconnue, et l’intégration au

team GPKR va me permettre de franchir un nouveau palier »

confie volontiers Livia qui jusque là évoluait dans la structure familiale.

Victime d’une fracture de la clavicule il y a deux mois, la française

n’aborde pas cette épreuve dans les meilleurs conditions mais

reste optimiste.

« Avec cette fracture de la clavicule gauche je n’ai pas pu me préparer

comme je le voulais, j’ai perdu pratiquement un mois et demi et

malheureusement je suis retombé sur mon épaule lors d’un entraînement

il y a deux semaines, et la douleur est revenue.

Cela m’a fait perdre une nouvelle fois du temps dans ma préparation,

mais pour ce week-end je pense que ça ira.

J’ai fait de la mysiothérapie et des ultra-sons pour accélérer les soins »

poursuit la ‘green lady’ qui n’en reste pas moins très déterminée.

« L’objectif reste de gagner, même si je sais que j’ai un problème pour tenir

une manche dans la mesure ou après un quart d’heure je fatigue,

j’au perdu beaucoup de masse musculaire dans mon bras du fait de cet arrêt.

Maintenant côté vitesse je pense que cela devrait aller, même si je

manque de roulage.

Je n’ai pas pu faire autant de tests que je le souhaitais sur la moto,

mais je me sens très bien sur la Kawasaki et je sais que le team GPKR

mettra à ma disposition une moto pour gagner.

Il reste à savoir si j’aurais la vitesse pour être devant, réponse samedi »

conclue Livia qui avait fait jeu égal avec Katherine Prumm l’an passé

sur cette épreuve, après avoir remporté la première manche.

L’officielle Kawasaki Molson lauréate de la Coupe du Monde l’an passé

sera une fois de plus, avec l’Allemande Stephanie Laier vainqueur en 2005,

sa principale rivale.

livialancelot02110507.jpg

12

Blog i-Trail |
la passion du 4x4 |
Rallye de Tunisie 2007 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seb FCSM 70
| H²O_2012
| mega blog