Archives pour la catégorie MX2 GP

Grand Prix de la République Tchèque

Temps couvert sur Loket

Grand Prix de la République Tchèque  dans MX1 GP rjst3htz20048w6l

Antonio Cairoli, meilleur temps du warm up.

pix_trans dans MX2 GP
Il a plu « grave » cette nuit, et c’est sous les nuages que s’est déroulé le warm up ce matin à Loket.

Cairoli et Leok y ont signé les meilleurs temps, mais comme chacun sait cela n’est pas toujours significatif, même si l’on sent l’Estonien de chez Kawa assez motivé par cette étape à l’Est.

pix_trans
Troisième temps du warm up derrière Cairoli et Rattray, Nicolas Aubin confirme son aisance sur ce tracé et va sans aucun doute avoir une belle carte à jouer sur cette piste ou il a trouvé les bons settings.

Un premier podium en vue ?

Quatrième chrono Gonçalves a confirmé sa victoire de la veille, prenant le meilleur sur Pascal Leuret pas trop secoué par sa violente chute due à la rupture de l’électrode de la bougie !

« A l’appel du saut j’ai senti qu’il se passait quelque chose dans le moteur, et j’ai eu bien de la chance de ne pas me faire mal.

Je n’ai pas pu redémarrer la moto de suite, et en rentrant au team je ne comprenais pas vraiment ce qui s’était passé.

Markus a démonté la bougie et a constaté qu’il manquait carrément un morceau d’électrode !

Ils ont ouvert le moteur et trouvé le morceau manquant, par chance rien n’a été endommagé » confiait Pascal hier soir devant une bonne assiette de pâtes.

Tarroux (huit), Frossard (onze) et Aranda (treize) sont dans le top quinze, alors que Xavier Boog ferme la marche.

Xavier a chuté assez fort dans une descente glissante, et sa main droite a un peu morflé.

Comme Cairoli en quelque sorte ! Leok-Strijbos encore
Comme hier en qualif, Tanel Leok et Kevin Strijbos sont en forme et signent les deux meilleurs temps du warm up.

Bill s’est bien repris avec le quatrième temps derrière Ramon et devant Coppins, Seb Pourcel étant lui septième.

Soucieux à la fin de la séance qualif puisque son moteur avait quelques ratés, Pela Renet s’est rassuré en constatant au warm up que les mécanos du team NGS avaient trouvé la cause de ses soucis !

Marc De Reuver de retour après un GP d’absence galère toujours, quelques soucis physiques l’empêchent toujours de se livrer à fond et il se contente du vingt quatrième chrono.

Que fera-t-il l’an prochain.

Rinaldi essaye de trouver une solution pour qu’il reste chez Yam dans un team support, mais le grand Marc a confié hier que son avenir n’était sans doute plus chez les bleus…. Verra-t-il rouge ?

Cas est à la recherche de pilotes, De Dycker partant chez Suz’ alors que Brown cherche à poursuivre dans une autre structure son aventure Européenne… 

Pour voir tous les chronos et tous les résultats, cliquez ici.

pix_trans
pix_trans
 6610sfdddyxypz05

Paroles de pilotes…

Paroles de pilotes... dans MX1 GP 62ep9r1rk3eyanj5

Christophe Pourcel est faché ! © P. Haudiquert

pix_trans dans MX2 GP
Les pilotes français engagés en Grand Prix commentent leurs résultats de ce week-end à Sevlievo en Bulgarie. Et en bonus, les commentaires des principaux animateurs des deux championnats… Du pire au meilleur, voici leurs observations !
pix_trans

Team Kawasaki-GPKR

Christophe Pourcel ( 6/2 – 4e du GP – 2e du provisoire ) :  » Cairoli n’a pas été correct au premier départ, il a coupé ma trajectoire en me poussant et je m’en souviendrais.

Je suis revenu second, mais je ne me sentais pas très bien avec cette chaleur, et je n’ai pu conserver la même cadence jusqu’à la fin de course.

Mon second départ ne fut pas meilleur car nous nous sommes quasiment accrochés avec Cairoli, mais j’avais un autre pneu et je me sentais plus à l’aise sur la moto.

Je suis revenu second malgré une petite erreur dans un virage, et je termine quatrième du GP.

J’ai perdu un point vis à vis de Rattray, mais il reste sept épreuves et je suis sûr que je serais plus fort dans la seconde moitié de saison « .
 
Sébastien Pourcel ( 3/4 – 4e du GP – 3ex du provisoire ) :  » Si l’on ne tient pas compte de mes mauvais départs ce fut un bon week-end, avec la pole position samedi et deux bonnes courses.

J’ai raté mes deux départs, et en première manche je me suis retrouvé dixième au premier virage.

Je suis remonté troisième, je pense qu’il m’était possible de doubler Coppins si je n’avais pas chuté.

Mon second départ fut encore pire que le premier, Chris m’a dit que j’étais douze ou treizième et je suis revenu quatrième. J’ai perdu du temps avec Brown, je l’avais passé et il a tenté une stupide manœuvre qui s’est mal terminée pour lui puisque je lui ai donné un coup d’épaule quand il a voulu m’attaquer à l’intérieur d’un virage.

J’étais un peu plus rapide que Philippaerts, mais je n’ai pas trouvé ou le doubler.

Au final c’est un bon GP même si je suis déçu de rater le podium, physiquement je me suis senti bien dans les deux manches, j’ai eu un bon rythme tout au long des courses et je suis content de ma prestation « .
 
Roger Pourcel, manager du team » Samedi fut un grand jour pour moi, puisque c’est la première fois dans l’histoire du motocross que deux frères obtiennent la pôle position sur un Grand Prix.

La première course de Christophe ne fut pas trop mauvaise, même s’il faisait trop chaud pour lui aujourd’hui. Il a du ralentir durant la manche pour respirer normalement, et il finit sixième.

Il a été meilleur dans la seconde manche, mais une fois de plus il a raté son départ et est revenu second derrière Cairoli qui avait creusé l’écart. Sébastien travaille dur en ce moment et cela paye, il est régulièrement dans le top cinq depuis plusieurs semaines.

Par rapport à St Jean il était mieux ce week-end, il a pris un bon rythme d’entrée de jeu et n’a pas eu de baisse de régime.

Il est maintenant troisième au championnat ex aequo avec Philippaerts, un autre Italien qui ne baisse pas les bras et un podium final est à sa portée s’il continue à travailler dur « . Team Kawasaki-CLS

Anthony Boissière ( 7/17 – 13e du GP – 10e du provisoire ) :  » Le week-end avait bien commencé samedi avec une bonne quatrième place, ce qui m’a donné une bonne place sur la grille. Je suis bien parti et j’ai tenu une bonne cadence pendant toute la manche, sans faiblir, pour décrocher une 7e place. En seconde manche, je suis parti dans les dix et je me suis un peu emporté dans une descente, j’ai trop attaqué, et en bas, c’était tellement humide que je n’ai pas pu m’arrêter. Du coup, je repars dernier loin de tout le monde, j’ai pris un bon rythme et je reviens 17e derrière Seistola. Il me manquait un tour pour le doubler ! Je suis content du week-end, à la fois sur le plan de la vitesse et du physique « .
 

1ml0z0bmgu2w1fm2
Thomas Allier a réalisé une belle deuxième manche.

Thomas Allier16/10 – 12e du GP – 19e du provisoire ) :  » Malgré des chronos catastrophiques, j’ai pris un bon départ en première manche, mais j’ai encore eu des problèmes de bras qui m’ont fait perdre du terrain avant que je ne reprenne en fin de manche pour finir 13e.

Ce n’était pas ma place, puisque j’avais des chronos de top dix !

Au second départ, j’ai essayé de me faufiler depuis l’extérieur de la grille, mais j’ai été gêné et je me suis retrouvé dernier.

J’ai pris un bon rythme pour revenir 10e, j’ai tenu bon face aux attaques de Leok pendant toute la manche et cela fait du bien au moral après un GP de France très décevant.

On a bien travaillé cette semaine, et c’est avec plaisir que j’ai vu que je pouvais rouler dans le top dix mondial.

Il faut continuer à travailler pour trouver la solution à ce problème des chronos, car une meilleure place sur la grille permettrait de mieux partir à chaque fois « . Mickael Maschio, entraîneur du team :  » Ce n’est pas encore parfait, mais c’est mieux qu’en France !

Anthony est bien parti en première manche, ce qui confirme que nous avons réglé ce problème de départ.

Avant la seconde manche, les organisateurs ont beaucoup arrosé en certains endroits, et Anthony s’est fait piéger en se précipitant pour doubler un adversaire là où il ne fallait surtout pas attaquer !

Il a fait une erreur, mais il s’est rattrapé en faisant une belle remontée, il a prouvé qu’il avait retrouvé une bonne vitesse de pointe lui permettant de se situer dans le top huit mondial.

Physiquement il a moins souffert qu’à St Jean alors qu’il faisait très chaud, la forme commence à revenir.

La première manche de Thomas a été très mauvaise, toujours ce problème de bras que l’on ne sait pas régler !

Au second départ, il a perdu du temps en s’accrochant avec un autre pilote, mais il a fait une superbe course-poursuite en signant son meilleur temps dans le dernier tour de course !

Dommage qu’il se bloque toujours à la séance chronométrée, il y a encore une belle marge de progression de ce côté là « .

Team Honda-NGS

Pierre Alexandre Renet ( -/-, 27e du GP – 22e du provisoire ) :  » Samedi, j’ai fait des bons chronos, avec un 13e temps me donnant une bonne place sur la grille.

En première manche, j’ai fait un bon début de course, un petit coup de pompe à dix minutes de la fin me relègue à la 15e place.

La ligne d’arrivée franchie, j’apprends ma disqualification en raison de la casse de l’échappement, c’est rageant.

Je suis mieux parti en seconde manche, j’étais 12e quand Bill m’a percuté en bas d’une descente en essayant d’ éviter Priem qui venait de chuter.

Je me suis fait mal au bras et à la jambe avec un levier qui s’est retourné et j’en suis resté là.

Globalement, c’est décevant et un peu frustrant.

Ce qui me donne espoir, c’est de constater qu’aujourd’hui je tiens ma place dans le top quinze.

Il faut que j’améliore encore mes départs, et je vais y travailler « .

Bruno Losito, team manager :  » En première manche, Pela est parti dans le milieu du peloton et il s’est bien battu avec des garçons comme Leok ou De Reuver avant de baisser un peu de rythme.

Ce n’est pas trop surprenant dans la mesure ou nous avions opté pour du repos cette semaine, afin de laisser reposer son épaule blessée à St Jean.

Le championnat MX1 est très ouvert et cela bagarre devant comme de la 10e à la 15e place, et Pela a fait de belles choses face à des garçons plus expérimentés ou plus capés que lui jusqu’à ce qu’il doive rentrer avec un échappement endommagé.

En seconde manche, il a chuté et il est rentré avec un levier tordu que nous avons redressé, mais Pierre-Alexandre n’a pas voulu repartir ce que je n’ai pas apprécié.

Dommage qu’il ait un petit manque de compétitivité dans les moments difficiles, car à ce niveau il faut être très fort « .

03wqo4dyqr4i9790
Xavier Boog confirme en Bulgarie.

Team Yamaha-PSM

Xavier Boog ( 15/11 – 14e du GP – 15e du provisoire ) :  » En séance qualif, je tombe au premier tour. Je repars dernier, mais ensuite j’ai assez bien roulé. Je remonte 9e, mais le pilote devant moi était trop loin donc j’ai assuré ma place.

Je n’avais donc pas une super place sur la grille, mais je me suis bien débrouillé dans les premiers tours à chaque fois.

En première manche, j’étais 12e mais je ai pas trouvé mon rythme. J’ai perdu des places. En fin de manche, j’ai quand même réussi à grappiller une position avant l’arrivée et je finis 15e. En seconde manche, je pars 13e. 

J’ai doublé un pilote en milieux de manche et je passe Guarneri à quelques tours de l’arrivée.

Je finis 11e, je suis content, mais j’aimerais intégrer le top 10.

Cela dit, je commence à être régulier et c’est une bonne chose… « 

Pour voir tous les résultats : cliquez ici.

Paroles de pilotes, la suite…

Paroles de pilotes, la suite... dans MX1 GP ttin0p6dilbx27g0

Steve Ramon veut gagner un Grand Prix avant la fin de la saison. Photo P. Haudiquert

pix_trans dans MX2 GP
Après les Français, voici les impressions des pilotes étrangers après le Grand Prix de Bulgarie. Enrichissant…
pix_trans

MX2

a6t9i88i0bzhnbyw
Antonio Cairoli ne voit rien de tendancieux dans le premier départ.

Team Yamaha-De Carli

Antonio Cairoli (1/1 – Vainqueur du GP – Leader du provisoire ) :  » Pourcel et moi avons eu des contacts au départ en perdant l’équilibre, c’est vrai, mais nous jouons tous les deux le championnat et il n’ y a pas de quoi en faire une affaire.

 C’est la course ! C’est ma 7e victoire d’affilée et cela commence à faire pas mal.

Honnêtement, avoir une avance aussi importante au championnat n’est pas quelque chose que j’avais prévu avant Valkenswaard.

J’ai vraiment apprécié le terrain ici. L’an dernier, j’avais gagné une manche et abandonné dans la suivante.

C’est donc une belle progression !

Bien que je préfère les terrains plus souples, j’ai eu d’excellentes sensations avec la moto et cela s’est ressenti dans les manches.

Il a fait très chaud, mais j’ai bien tenu physiquement. Si la 1e manche s’est joué très vite, la seconde fut plus animée.

J’ai du passer Searle et Leuret et cela m’a permis de trouver de nouvelles lignes intéressantes. C’était fun !  »

Team KTM
Tyla Rattray ( 3/3 – 2e du GP – 3e du provisoire ) :  » Ils ont beaucoup arrose la piste et je n’ai pas eu de bonnes sensations.

C’était vraiment glissant. Après 10 minutes j’ai amélioré mes chronos, mais c’était trop tard, Tony avait une dizaine de seconde d’avance.

Nous avons fait quelques départs avec Stefan (Everts, Manager du team KTM) et le travail à payé.

Je dois continuer cet exercice, car si je pars bien, je peux suivre le rythme de Tony et christophe. Les premiers tours m’handicapent. « 

Team Molson-KawasakiGareth Swanepoel ( 8/6 – 6e du GP – 6e du provisoire ) :  » Je suis content de mon week-end. C’était un de mes buts en venant à ce grand prix.

Je perdais contact avec les leaders et aujourd’hui je prouve que je peux les suivre.

Je finis la course en réalisant mon meilleur tour après 35 minutes de moto, donc physiquement ça va super bien, c’est encourageant pour la suède dans deux semaines « .

MX1
Team Yamaha -Rinaldi
Josh Coppins ( 2/1 – Vainqueur du GP – Leader du provisoire ) :  » J’ai été trop long a attaqué dans la première manche, et ca a laissé Barragan partir. J’ai décidé de m’économiser pour la deuxième manche.

Mon départ lors de cette dernière était beaucoup mieux, j’ai passé Ramon et Brown en ayant un bon rythme. Je veux garder ce rythme pour le prochain GP en Suède. « 

Team Suzuki-Geboers

Steve Ramon ( 4/2 – 3e du GP – 2e du provisoire ) :  » C’est un bon week-end. Mon premier départ n’a pas été terrible, mais j’ai tout donné pour revenir, mais j’ai perdu pas mal de temps sur les trois premiers.

En deuxième manche, j’ai été rapide dans les premiers tours et me suis battu avec Josh pendant un petit moment.

Il a été un peu plus rapide et je n’ai pu l’accrocher, je me suis donc concentré à ne pas ouvrir de porte à David.

C’est un bon résultat pour le championnat ce week-end, même si Josh a encore grappiller quelques points sur nous et que le titre parait difficile.

Je veux vraiment gagner un grand Prix avant la fin de la saison « .

rq6lfyrhvssk9mu3
Dur week-end pour le vainqueur du Grand Prix du Japon.

Team Kawasaki-De Groot

Billy Mackenzie ( 30/26 – 30e du GP – 10e du provisoire ) :  » Le week-end avait vraiment bien commencé, je me sentais bien sur la moto et nous avons eu de bon tour chronos.

J’ai essayé de faire une bonne qualification, mais j’ai trop forcé et fait quelques erreurs en essayant d’accrocher un bon tour chrono.

Je dois être plus détendu. En première manche je n’ai pas eu de chance.

J’ai sauté par-dessus un petit saut ou il fallait amortir après le départ et j’ai malheureusement tordu la fourche et la direction. Ils ont bougés et j’ai roulé le premier tour avec une direction difficile.

En deuxième manche j’ai pris un bon départ, je trouvais de bonnes traces quand j’ai ressentit des douleurs dans mon dos.

Je respire mieux, mais la douleur est encore la. Je veux être fixé pour les prochaines courses « .  

Pour voir tous les résultats : cliquez ici.

Antonio Cairoli et Joshua Coppins toujours irrésistibles

Antonio Cairoli et Joshua Coppins toujours irrésistibles dans MX1 GP g661gnwk4eb2cmiw

Antonio Cairoli et Joshua Coppins ont de nouveau démontré qu’ils étaient bien les patrons de leur catégorie respective en remportant le GP de Bulgarie.

Mais derrière les deux pilotes Yamaha, la concurrence est rude pour l’attribution des dernières marches du podium.

Christophe Pourcel, Rattray, Leuret et Searle ont encore joué les premiers rôles ce week-end en MX2, tandis que c’est Barragan, Ramon, Philippaerts et Sébastien Pourcel qui se sont livré une belle bataille en catégorie MX1.

C’est Tommy Searle qui réalise le holeshot de la première manche MX2. Christophe Pourcel s’est fait renfermer par Cairoli dès la sortie de grille mais arrive à se frayer un chemin au premier virage.

A la fin du premier tour, Cairoli est en tête suivi de Searle, Pourcel, Rattray et Leuret. Antonio Cairoli profite du champ libre pour filer seul en tête.

Derrière le leader, Tommy Searle doit contenir les attaques de Pourcel qui semble plus rapide que lui.

Ce n’est qu’au bout de quelques tours que le français trouvera la faille et va tout de suite prendre quelques mètres d’avance. Mais Searle reste cependant sous la menace de Tyla Rattray et Pascal Leuret.

Ce trio va même revenir à mi-course sur Christophe Pourcel et la seconde place. Christophe ne pourra rien faire et doit s’incliner.

Il perd trois places en un tour puis une autre lorsque Guarneri le double dans le tour suivant.

Les premières places ne changeront plus. Cairoli remporte de nouveau une victoire facile devant Searle, Rattray et un excellent Pascal Leuret quatrième.

En deuxième manche, c’est Pascal Leuret qui réalise le holeshot devant Tommy Searle. Ca commence en revanche beaucoup moins bien pour Anthony Boissière qui chute dans le premier tour.

Comme en première manche, Antonio Cairoli va rapidement s’emparer du leadership après s’être débarrassé de Searle puis Leuret.

Mais Pascal va profiter du bon rythme de l’italien pour s’échapper avec lui.

Même si ce ne sera que de courte durée, Leuret arrive tout de même à prendre quelques secondes d’avance sur ses poursuivants. Tommy Searle est alors attaqué par Christophe Pourcel.

Comme en première manche, le français est plus rapide mais tarde à trouver la faille. Ce ne que dans le sixième tour que CP va passer troisième.

Il entame alors une belle remonté sur Pascal Leuret et la seconde place.

Pourcel tente de passe Leuret mais manque de chuter et perd du temps.

La seconde tentative sera en revanche la bonne. Pourcel passe second devant Leuret.

Mais Pascal doit rester sur ses gardes. En effet, c’est maintenant Tyla Rattray qui revient sur le français.

A ce moment de la course, Leuret est toujours virtuellement second du GP.

Dans le dernier tour, Rattray attaque Leuret et passe second.

Mauvaise opération pour Pascal qui passe ainsi de la seconde à la cinquième place du général derrière Cairoli, Rattray, Searle et Pourcel.

Au provisoire, Cairoli caracole toujours en tête. Pourcel est second mais il ne compte désormais que onze points d’avance sur Rattray.

Pascal Leuret est quatrième avec un point d’avance sur Tommy Searle.

Auteur du meilleur temps lors du warm-up, l’espagnol Jonathan Barragan est le plus rapide à s’élancer.

Tous les leaders sont devant avec Philippaerts, Coppins, Pourcel et Ramon. Mais Barragan semble sur une autre planète.

L’officiel KTM enchaîne les tours rapides et part seul en tête. David Philippaerts se fait passer Coppins qui lui coupe la trajectoire sans le toucher.

L’italien tente de répliquer dans le même tour mais glisse et chute.

Cela fait les affaires de Seb Pourcel qui passe ainsi troisième.

Pourcel va alors rester dans la roue de Coppins mais toutefois sans pouvoir le doubler.

Pourcel va commettre une erreur et chuter. Sébastien ne perd que quelques secondes et arrive à repartir juste devant Ramon.

Mais ce dernier est moins rapide et n’arrivera pas à profiter de l’erreur du français.

Barragan s’impose en patron dans cette première manche devant Coppins et Pourcel.

A noter la belle dixième place de Julien Vanni qui réalise sa meilleure performance depuis le début de saison.

C’est Mike Brown qui va réaliser le holeshot de la seconde manche MX1. L’américain va réussir à maintenir Joshua Coppins durant deux tours.

Le leader du championnat va ensuite subir la pression de Steve Ramon, mais ce ne sera que de courte durée.

Coppins va filer tranquillement seul en tête ne laissant aucune chance à ses adversaires.

Derrière Coppins et Ramon, on retrouve un excellent David Philippaerts. Mais l’italien voit Sébastien Pourcel fondre sur lui.

Il arrivera tout de même à contenir les assauts du français.

Un autre pilote effectue une remonté de folie.

Il s’agit de Jonathan Barragan. Pointé vingtième au premier, le vainqueur de la première manche est une fois encore ultra-rapide.

Il remontera jusqu’à la cinquième place, lui assurant la deuxième marche du podium au classement de la journée.

A noter enfin les deux superbes places de Julien Vanni et Thomas Allier.

Julien se classe septième de cette seconde manche et prend la huitième place du GP, tandis que Thomas Allier, parti bon dernier, termine à la dixième place de la manche et se classe douzième du grand-prix.

1ière manche MX1 :

1.Barragan Jonathan; 2.Coppins Joshua; 3.Pourcel Sébastien; 4.Ramon Steve; 5.Philippaerts David; 6.Bill Julien; 7.Brown Mike; 8.DeDicker Ken; 9.Nemeth Kornel; 10.Vanni Julien; 11.Leok Tanel; 12.DeReuver Marc; 13.Noble James; 14.VanDaele Marvin; 15.Coulon Cyrille; 16.Allier Thomas; 17.Columb Scott; 18.Desalle Clément; 19.Freibergs Lauris; 20.Crockard Gordon; 21.Graham Bradley; 22.Beggi Cristian; 23.Chiodi Alessio; 24.Renet Pierre-Alexandre; 25.Priem Manuel; 26.Theybers Danny; 27.Melotte Cédric; 28.Stevanini Christian; 29.Leok Aigar; 30.MacKenzie Billy

2ième manche MX1 :

1.Coppins Joshua; 2.Ramon Steve; 3.Philippaerts David; 4.Pourcel Sébastien; 5.Barragan Jonathan; 6.DeDicker Ken; 7.Vanni Julien; 8.Brown Mike; 9.DeReuver Marc; 10.Allier Thomas; 11.Leok Tanel; 12.Nemeth Kornel; 13.Columb Scott; 14.Crockard Gordon; 15.Noble James; 16.Desalle Clément; 17.Coulon Cyrille; 18.Melotte Cédric; 19.Leok Aigar; 20.Graham Bradley; 21.Beggi Cristian; 22.Chiodi Alessio; 23.Renet Pierre-Alexandre; 24.Priem Manuel; 25.Theybers Danny; 26.MacKenzie Billy; 27.Stevanini Christian; 28.Freibergs Lauris; 29.VanDaele Marvin; 30.Bill Julien

Général MX1 :

1.Coppins Joshua; 2.Barragan Jonathan; 3.Ramon Steve; 4.Pourcel Sébastien; 5.Philippaerts David; 6.DeDicker Ken; 7.Brown Mike; 8.Vanni Julien; 9.DeReuver Marc; 10.Nemeth Kornel; 11.Leok Tanel; 12.Allier Thomas; 13.Bill Julien; 14.Noble James; 15.Columb Scott; 16.Coulon Cyrille; 17.Crockard Gordon; 18.Desalle Clément; 19.VanDaele Marvin; 20.Melotte Cédric; 21.Leok Aigar; 22.Freibergs Lauris; 23.Graham Bradley; 24.Beggi Cristian; 25.Chiodi Alessio; 26.Renet Pierre-Alexandre; 27.Priem Manuel; 28.Theybers Danny; 29.MacKenzie Billy; 30.Stevanini Christian

Provisoire MX1
1. J.Coppins 368
2. S.Ramon 271
3. D.Philippaerts 222
4. S.Pourcel 222
5. J.Barragan 214
6. K.Strijbos 211
7. M.Brown 196
8. T.Leok 179
9. K.DeDicker 178
10. B.MacKenzie 154
11. J.Noble 153
12. M.DeReuver 136
13. M.Priem 125
14. K.Nemeth 120
15. M.Nagl 107

1ière manche MX2 :

1.Cairoli Antonio; 2.Searle Tommy; 3.Rattray Tyla; 4.Leuret Pascal; 5.Guarneri Davide; 6.Pourcel Christophe; 7.Boissière Anthony; 8.Swanepoel Gareth; 9.Hamblin Sean; 10.Aubin Nicolas; 11.Goncalves Rui; 12.Nunn Carl; 13.Tarroux Jérémy; 14.Seistola Matti; 15.Boog Xavier; 16.Gundersen Kenneth; 17.Church Tom; 18.Schiffer Marcus; 19.VanHorebeek Jeremy; 20.Verbruggen Dennis; 21.Barr Martin; 22.Avis Wyatt; 23.Tyletski Yauheni; 24.VanVijfeijken Rob; 25.Maddii Marco; 26.Terreblanche Shannon; 27.Simpson Shaun; 28.Banks-Browne Elliot; 29.Kohut Martin; 30.Campano Carlos

2ième manche MX2 :

1.Cairoli Antonio; 2.Pourcel Christophe; 3.Rattray Tyla; 4.Leuret Pascal; 5.Searle Tommy; 6.Swanepoel Gareth; 7.Gundersen Kenneth; 8.Nunn Carl; 9.Aubin Nicolas; 10.Goncalves Rui; 11.Boog Xavier; 12.Guarneri Davide; 13.VanHorebeek Jeremy; 14.Hamblin Sean; 15.Schiffer Marcus; 16.Seistola Matti; 17.Boissière Anthony; 18.Church Tom; 19.Tarroux Jérémy; 20.Barr Martin; 21.Avis Wyatt; 22.Tyletski Yauheni; 23.VanVijfeijken Rob; 24.Maddii Marco; 25.Terreblanche Shannon; 26.Simpson Shaun; 27.Banks-Browne Elliot; 28.Kohut Martin; 29.Campano Carlos; 30.Verbruggen Dennis

Classement du GP MX2 :

1.Cairoli Antonio; 2.Rattray Tyla; 3.Searle Tommy; 4.Pourcel Christophe; 5.Leuret Pascal; 6.Swanepoel Gareth; 7.Guarneri Davide; 8.Aubin Nicolas; 9.Nunn Carl; 10.Goncalves Rui; 11.Gundersen Kenneth; 12.Hamblin Sean; 13.Boissière Anthony; 14.Boog Xavier; 15.Seistola Matti; 16.VanHorebeek Jeremy; 17.Tarroux Jérémy; 18.Schiffer Marcus; 19.Church Tom; 20.Barr Martin; 21.Verbruggen Dennis; 22.Avis Wyatt; 23.Tyletski Yauheni; 24.VanVijfeijken Rob; 25.Maddii Marco; 26.Terreblanche Shannon; 27.Simpson Shaun; 28.Banks-Browne Elliot; 29.Kohut Martin; 30.Campano Carlos

Provisoire MX2
1. A.Cairoli 392
2. C.Pourcel 309
3. T.Rattray 298
4. P.Leuret 245
5. T.Searle 244
6. G.Swanepoel 201
7. N.Aubin 188
8. K.Gundersen 168
9. M.Seistola 137
10. A.Boissière 129
11. C.Nunn 111
12. M.Schiffer 99
13. D.Guarneri 95
14. T.Church 94
15. X.Boog 79

Cairoli bétonne, Pourcel s’énerve !

Cairoli bétonne, Pourcel s’énerve ! dans MX2 GP ht26bhtro4wgydop

Le duel Cairoli/Pourcel est plus animé que jamais après ce départ. Photo P. Haudiquert

pix_trans dans MX2 GP
La belle ambiance qui régnait jusque là entre Christophe Pourcel et Antonio Cairoli a volé en éclat ce week-end en Bulgarie, et il ne fait guère de doute que l’intensité de leur duel va monter d’un cran dans la seconde partie du championnat.

Pour l’heure l’avantage est toujours du côté de l’Italien, qui a signé un nouveau doublé.

pix_trans
Les deux départs de manche ont été particulièrement chauds entre les deux rivaux, l’Italien prenant à chaque fois l’avantage au terme d’une manœuvre limite.

Serrant son rival vers les barrières dès le baisser de grille, Antonio a déclenché la guerre avec Christophe qui ne décolérait pas en fin de journée.

« S’il veut la guerre il va l’avoir, car c’est la troisième fois en peu de temps qu’il manœuvre dangereusement. Je vais lui montrer très rapidement que je sais moi aussi faire de telles actions »

confiait Christophe qui après s’être fait piéger en première manche au départ s’est un peu raté au second départ.

Parti à chaque fois dans le peloton, loin d’un Cairoli auteur une nouvelle fois d’excellentes envolées, Chris aurait du terminer à deux reprises second sans un « coup de chauffe » en première manche.

Obligé de baisser de rythme il ne termine que sixième de cette course, avant de mieux rouler dans la suivante où il décroche la seconde place.

Il rate le podium, concède trois points à Rattray et repart « motivé comme jamais » de Sevlievo, ayant déjà pris rendez-vous avec Thierry Godfroid pour quelques séances de squash, plusieurs sorties à vélo et de l’entraînement moto d’ici la Suède.

b7g4ttywzvvu2dgf

Cairoli met la pression
 

Après la pression mise par le biais de la presse, Antonio a mis en œuvre son plan « B » en se montrant plus agressif que d’habitude au départ.

Pour l’heure, tout roule pour l’officiel Yamaha qui se balade en tête du championnat, mais Christophe semble ne plus trouver cela amusant et on a déjà hâte d’être en Suède dans deux semaines !

Derrière l’Italien les deux officiels KTM sont montés sur le podium, Rattray prenant finalement l’ascendant sur Searle en allant chercher Pascal Leuret dans l’ultime boucle de la seconde manche.

Quatrième de la première manche Pascal a signé le holeshot dans la seconde mais il n’a pu tenir le rythme jusqu’au bout, marqué comme beaucoup par la chaleur qui régnait à Sevlievo.

Abonné à la quatrième place, il a toutefois fait en Bulgarie l’une de ses plus belles courses de l’année en se battant durant les deux manches avec les deux Katé. Tous les frenchies dans les points
Handicapé par des départs catastrophiques, Nicolas Aubin qui est en discussions avancés avec Kawasaki Molson, alors qu’on le pensait proche de conclure avec Yamaha prend tout de même la huitième place du GP sur un circuit ou il était difficile de doubler.

Hyper sèche et dure, la piste était « béton » par endroits et Nico se classe dix et huit, faisant mieux que Anthony Boissière (treizième), Xavier Boog (quatorzième) et Jeremy Tarroux (dix septième).

Beau septième de la première manche, Toto s’est malheureusement retrouvé piégé dans une zone trop arrosée peu après le second départ et s’est relevé dernier.

Xavier termine de son côté quinze et onze, et Jeremy treize et dix neuf.

A Sevlievo, Pascal Haudiquert

Pour voir tous les résultats : cliquez ici.

MX2 : On prend les mêmes !

MX2 : On prend les mêmes ! dans MX2 GP 7x3j7ryikdp1jwpt

Christophe Pourcel ne joue plus, il attaque. Photo P. Haudiquert

pix_trans dans MX2 GP
Il n’y a pas eu de réel suspens lors des qualifications MX2. Se retrouvant chacun dans une course différente, Christophe Pourcel et Antonio Cairoli ont fait leur bonhomme de chemin en allant glaner un nouveau succès.
pix_trans

Christophe ne joue plus
 

A la différence des précédents GP, Christophe n’a pas joué au chat et à la souris avec ses rivaux, réalisant un « one man show » en signant le holeshot puis en s’échappant de la menace du tandem sud-africain lancé à ses trousses.

Parti en seconde position Tyla Rattray s’est fait doubler d’entrée de jeu par Gareth Swanepoel qui a fait sept des douze tours de la manche en seconde position avant que l’officiel KTM ne reprenne l’avantage.

Derrière ce trio on retrouve Tommy Searle qui après avoir raté son départ a, au fil des tours, pris le meilleur sur Jeremy Tarroux qui allait casser son moteur dès le second tour, Goncalves, Church et enfin Gundersen qui n’a pas confirmé sa pôle de la séance d’essais libres.

Victime d’un exécrable départ Xavier Boog est de son côté bien revenu au neuvième rang.

xlqpme07puxvi7oc

Cairoli toujours
 

Pas très bien sorti de la grille, Cairoli a bien tiré profit de sa position à l’intérieur pour virer en tête à la sortie du virage à 180° qui ponctue la ligne droite de départ.

Avec Pascal Leuret et Nicolas Aubin dans sa roue, Antonio s’est employé à creuser l’écart de suite et est allé s’imposer avec dix sept secondes d’avance.

Nico chutant dans le premier tour, Pascal s’est retrouvé isolé en seconde position et est allé décroché son meilleur résultat de l’année en qualif, précédant Nico bien revenu de la septième place dont il avait hérité après son erreur.

Confirmation de l’aisance du Bas-normand sur ce circuit où il avait mené une manche pendant un bon quart d’heure l’an passé !

Derrière ce duo français on retrouve Anthony Boissière qui a fait une belle sortie en prenant le meilleur sur Seistola puis en résistant à Guarneri et Hamblin lancés à ses trousses.

A noter que personne ne s’est fait surprendre par l’averse qui s’est abattue à mi-course, rendant quelques portions du circuit hyper glissantes et amenant un peu de fraîcheur sur le site.

Avant le départ de cette qualif, il faisait 47,4°C sous les auvents ! Aranda forfait
Auteur d’une excellente première séance libre où il décrochait le huitième chrono, Gregory Aranda n’a pas pris le départ de sa qualif.
Victime d’une chute en séance pré-qualificative, Greg s’est retourné l’ongle du pouce de la main droite et n’a pu rouler, tout comme Matteo Bonini qui s’est blessé à la cheville lors d’un entraînement privé et a renoncé après avoir bouclé deux tours d’essai !

La journée s’est terminée avec la pôle en repêchage pour Jeremy Tarroux, Marco Maddii le fils de Corrado décrochant le cinquième temps et sa première qualif en GP.

A Sevlievo, Pascal Haudiquert

Pour voir tous les résultats : cliquez ici.

12345...9

Blog i-Trail |
la passion du 4x4 |
Rallye de Tunisie 2007 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seb FCSM 70
| H²O_2012
| mega blog